Clicky



Bons Plans

Google prépare une version pour enfant de son moteur de recherche

Publié le
Le Doodle du 16 anniversaire de Google

Google pourrait très prochainement sortir des versions adaptées pour les enfants de ses services les plus populaires.

Quoi de mieux pour fidéliser les utilisateurs de son service que de les habituer à utiliser ses produits dès le plus jeune âge ? Google l’a bien compris et la firme de Mountain View a annoncé aujourd’hui vouloir décliner une partie de ses activités pour les enfants. Nous pourrions donc voir débarquer dans quelques mois des versions de YouTube ou encore Google Chrome adaptées aux moins de 12 ans.

Google, ce n’est pas que pour les grands !

L’objectif premier de Mountain View dans le développement d’applications pour les moins de 12 ans est louable. La firme chercherait en effet à limiter l’accès à des contenus indésirables pour les enfants. Une manière de protéger nos chères têtes blondes de certains sites ou vidéo qui pourraient heurter leur sensibilité !

Dans un entretien accordé à USA Today, Pavni Diwanji, Vice-présidente du développement de Google, a en effet fait part des intentions de Google d’œuvrer envers la protection des plus jeunes lors de leurs activités sur la toile et de “donner aux parents les bons outils pour contrôler l’utilisation de nos outils par leurs enfants.”. Les suites logicielles développées pour les enfants contiendraient des filtres préinstallés pour utiliser le net en toute sécurité. On ne doute pas de la qualité de ses derniers tant l’algorithme du moteur de recherche de Mountain View est puissant. S’il part d’une bonne intention, le projet pourrait provoquer une levée de bouliers chez certains.

Protéger les enfants pour mieux les cibler

Certains voient déjà l’opportunité pour le géant Google d’utiliser les données collectées via ces applications destinées a des fins bien plus mercantiles. En effet, avec des applications réservées aux enfants, Google pourrait cibler plus facilement cette cible et utiliser ses habitudes de navigation pour lui proposer des publicités encore plus ciblées.

Pour pouvoir arriver au terme de son projet, Google devra donc montrer patte blanche à la FTC (Federal Trade Comission) qui ne rigole pas quand il s’agit de la protection des enfants. Le service Yelp peut en témoigner depuis qu’il a dû payer une amende de 450.000 dollars pour ne pas avoir filtré les inscriptions des enfants de moins de 13 ans sur son service.

Crédits Photos : Capture page accueil Google
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform