Clicky



Bons Plans

Adblock Plus : Google, Microsoft et Amazon passent à la caisse

Publié le | Modifié le
Adblock Plus Adblock Plus

Après Google, c'est Microsoft et Amazon qui paient Adblock Plus pour être présents sur sa liste blanche et pouvoir diffuser de la publicité.

En avril 2014, l’éditeur allemand Eyeo à qui l’on doit l’extension bloqueuse de publicités Adblock Plus, annonçait vouloir laisser passer des « publicités acceptables » via la mise en place d’une liste blanche. Par acceptable, il faut comprendre des annonces qui ne gâchent pas l’apparence du site ni ne gênent les internautes en faisant du bruit ou en clignotant notamment.

Couvrez cette publicité que je ne saurais voir

Une solide rumeur annonçait déjà que Google payait Eyeo afin d’être présent sur cette liste, puisque la démarche est payante pour les grosses sociétés. Aujourd’hui d’après le Financial Times d’autres acteurs auraient ouvert leur portefeuille. Ainsi, Microsoft, Amazon et la plateforme Taboola reverseraient 30% des revenus de leurs publicités à Eyeo afin que ces dernières passent leurs filtres. C’est en tout cas le chiffre avancé par une source du journal.

Sur le site dédié à ce programme de « publicités acceptables », Adblock Plus précise que l’affichage de ces dernières peut-être désactivé par les utilisateurs, mais que cela permet de « soutenir les sites qui s’appuient sur la publicité mais choisissent de le faire de manière non intrusive ». C’est d’ailleurs pour encourager cet Internet plus propre que l’accès à la liste blanche est gratuit pour les petits sites.

Un Internet plus responsable sur la bonne voie ?

Si d’autres gros et petits sites – mais aussi les internautes – jouent le jeu d’Adblock Plus à l’avenir, il se pourrait bien que dans quelques années émerge un Internet plus propre et pourtant toujours en grande partie monétisé grâce à la publicité. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Via : The Verge
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform