Clicky



Bons Plans

Google Loon : Un ballon d’essai avec le Sri Lanka

Publié le | Modifié le
Le projet Loon de Google

Le Sri Lanka devient le premier pays a obtenir le programme "Loon" de Google. Un programme visant à apporter Internet grâce à des ballons.

C’est une première céleste pour Google. En collaboration avec le gouvernement srilankais, le géant américain a lancé pour la première fois son système de connexion internet dans les airs grâce à des ballons gonflés à l’hélium. Annoncé il y a quelques années sous le nom de « Loon », ce programme a pour projet de couvrir des zones qui n’ont pas, ou difficilement accès à Internet.

Commençant donc le programme avec ce petit pays de l’Océan Indien, les ballons utilisés sont équipés de réflecteurs pouvant réflechir les capteurs 4G. Le but de Google est clair : “Déployer un Internet plus rapide, plus simple et moins cher, offert à tous plutôt qu’à un groupe de personnes seulement”. Un sentiment partagé par Mangala Samaraweera, le ministre srilankais des technologies et télécommunications :  “C’est fait, un accès haut débit abordable pour tous les citoyens, partout, sera bientôt une réalité.”

Le Sri Lanka, partenaire idéal pour Google

Si Google a choisi le Sri Lanka comme premier pays à recevoir Loon, c’est parce que ce pays atoujours été à la pointe des technologies et de la communication. Il a d’ailleurs été le premier pays d’Asie du Sud à introduire les téléphones mobiles en 1989, à lancer la 3G en 2004, puis la 4G neuf ans plus tard. Dans le même temps, les habitants n’ont pas tous un accès à Internet, car assez onéreux. La venue de Loon et de Google pourrait apparait donc comme une bonne opération.

Le Figaro croit savoir que Google n’est pas directement rétribué financièrement. En revanche, les marques du groupe seront directement en première ligne pour les nouveaux internautes srilankais. L’objectif de Loon étant très clairement d’attirer de nouveaux utilisateurs à ses services.

Google contrôle les ballons à distance

D’un diamètre de 15 mètres environ, Google assure que ses ballons seront contrôlables grâce à un logiciel. Les ballons seront dirigés vers des zones où Internet est difficile d’accès. Si un ballon tombe, Google assure qu’un parachute serait déployé pour amortir la chute.

Crédits Photos : youtube/capture d'ecran
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform