Clicky



Bons Plans

Les voitures autonomes de Google sur les routes dès cet été

Publié le | Modifié le
Une Google Car sur une route de Californie.

Après une longue période de tests sur circuits, les Google Cars vont prochainement pouvoir rouler sur certaines routes de Californie mais avec des limitations.

En début de semaine, la section automobile de Google communiquait les résultats des tests effectués depuis 6 ans sur ses voitures autonomes. Cette fois, Chris Urmson, le directeur du projet automobile de Google, vient d’annoncer sur le blog consacré à la Google Car que cette dernière venait d’être autorisée à rouler très prochainement sur les routes publiques de Californie.

Des véhicules autonomes mais avec pédales et volant

On sait bien que la Californie, et surtout les environs proches de la fameuse Silicon Valley, s’affichent toujours à l’avant-garde des avancées technologiques, portée qu’elle est par les start-up et autres entreprises innovatrices qu’elle abrite. Cette ouverture à l’innovation technologique s’illustrera encore davantage dès cet été car l’état de Californie vient de signer un accord avec Google pour autoriser la circulation de ses véhicules autonomes sur les routes publiques.

Pour ces premières mises en circulation publique, ce ne seront que les routes situées aux proches alentours de Mountain View (siège social de Google) et non celles de l’état entier de la Californie qui seront concernées. De plus, comme l’impose la législation routière dans cet état, les Google Cars autorisées à rouler parmi les autres véhicules seront obligatoirement équipées d’un volant et de pédales, histoire que le conducteur humain présent à bord puisse toujours prendre le pas sur la conduite automatisée du véhicule en cas de nécessité.

Vitesse limitée à 40km/h dans un premier temps

Sur le blog des voitures autonomes de Google, on ne cache pas l’enthousiasme ambient : “Nous annonçons maintenant la prochaine étape de notre projet: cet été, quelques-uns de nos véhicules prototypes vont quitter la piste d’essai pour aller sur les routes plus familières de Mountain View, Californie, avec nos ingénieurs testeurs à bord“. “Pendant cette prochaine phase de notre projet, nous aurons des testeurs à bord avec un volant amovible, des pédales d’accélérateur et de frein pour leur permettre de prendre les commandes s’il le faut“.

Cela dit, en plus de l’étendue relativement réduite des routes autorisées à voir rouler la Google Car, cette dernière ne pourra dans un premier temps pas dépasser la vitesse de 40km/h, ce qui limite de fait cette nouvelle phase de tests aux zones urbaines. Pour autant, Chris Urmson continue ainsi : ” Nous sommes impatients de voir comment la communauté perçoit et interagit avec ces voitures et de découvrir de nouveaux défis uniques aux véhicules autonomes“.

Source : Le Temps
Crédits Photos : Blog officiel de Google
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform