Clicky



Bons Plans

Google Adwords vend désormais les marques aux enchères

Publié le | Modifié le

Annoncé le 4 aout dernier, le nouveau règlement de Google autorise désormais les annonceurs à acheter aux enchères des mots-clé de marques jusqu’à présent protégées. Ce changement dans le règlement de la société est du à la suite d’une décision de la Cour de justice européenne de mars 2010, “confirmant à Google le droit d’autoriser les annonceurs à utiliser des mots-clé correspondant aux marques de tiers”.

Jusqu’à présent, grâce au système Adwords, une société ou un annonceur pouvait protéger ses marques en bloquant l’achat ou l’utilisation de son nom par un tiers pour déclencher ses annonces, qui apparaissent en haut ou à droite sur la page des résultats de recherche.

Désormais, un annonceur faisant de la publicité sur Google en Europe peut désormais sélectionner et acheter aux enchères un nom de marque dont il n’est pas le propriétaire.

Ces règles ne sont qu’un alignement avec la politique de Google en Europe, elles étaient accessibles aux Etats-Unis et au Canada depuis 2004, au Royaume-Uni et en Irlande depuis 2008 et dans de nombreux autres pays depuis mai 2009.

Concrètement, explique le groupe, “lors d’une recherche sur la marque d’un fabriquant de téléviseurs, un internaute pourra désormais trouver des annonces pertinentes pour des revendeurs de cette marque, des comparateurs de prix, des vendeurs de produits d’occasion ou encore pour d’autres fabricants de téléviseurs”.

Toutes les pratiques ne seront pas autorisées prévient la société qui ajoute, “Un propriétaire de marque estimant que l’annonce publicitaire d’un tiers en Europe (lorsqu’elle est déclenchée par sa marque) peut induire les consommateurs en erreur quant à l’origine des produits et services annoncés est en droit de déposer une plainte auprès de Google. Si Google convient que l’annonce en question peut porter à confusion quant à l’origine des biens et services pour les utilisateurs, elle est retirée.”

Dans un communiqué, l’Union des annonceurs (UDA) critique cette nouvelle politique, elle dénonce le fait que “tout un chacun pourra acheter aux enchères à titre de mots-clé des marques protégées sans que leurs propriétaires ne puissent plus s’y opposer”.

L’UDA estime notamment que Google “prive les annonceurs de moyens essentiels dans leur lutte contre la contrefaçon sur internet, la dévalorisation de leurs marques et les pratiques concurrentielles déloyales”.

Selon le porte-parole de la division publicité de Google en Europe, Ben Novick, ce changement permettra aux internautes de voir « plus d’annonces pertinentes quand ils auront effectué une recherche. »

Pour Google, cette nouvelle règle devrait générer des revenus publicitaires supplémentaires, car c’est une opportunité pour la société de monétiser les nombreuses recherches sur les marques faites par les internautes.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform