Clicky



Bons Plans

Google accélère les sites d’infos avec AMP

Publié le
Photo d'illustration. Google. Photo d'illustration. Google.

Sundar Pichai, PDG de Google, vient d'annoncer que la technologie Accelerated Mobile Page (AMP), est officiellement en cours de déploiement.

Le projet AMP est dans les tuyaux de Google depuis de nombreuses semaines. En octobre dernier, Mountain View annonçait son ambition de lancer les Accelered Mobile Pages pour le début de l’année 2016. Il semble que la promesse soit tenue, car Sundar Pichai, PDG de Google, a en effet profité d’une conférence donnée à Sciences Po pour annoncer que le déploiement des pages AMP avait débuté. Premier bénéficiaire, les sites d’actualités.

Google et le souhait d’un web plus rapide

Comme son nom l’indique, le but du projet AMP est très simple puisqu’il vise à accélérer le chargement des pages web. Grâce au HTML AMP, les premiers tests ont démontré que le code se chargeait jusqu’à 85 % plus rapidement sur un smartphone connecté en 3G par exemple.

Non seulement la page se charge plus rapidement, mais la quantité de données chargée est également 10 fois moins importante que pour une page web classique. Une prouesse technique bienvenue en ces temps où la bande passante commence à devenir l’un des enjeux majeurs du web actuel.

Les sites d’actualités comme premiers bénéficiaires

Selon Sundar Pichain, plus de 350 médias dans le monde ont déjà testé le code AMP. En France, le PDS de Mountain a annoncé que des sites comme TF1, Les Échos, Ouest France ou encore 20 Minutes avaient déjà adopté la technologie.

Outre ce chargement plus rapide des pages, le projet AMP englobe d’autres fonctionnalités comme un affichage sous forme de carrousel dans les résultats de recherche qui permet de mettre le contenu des éditeurs en lumière et ainsi, permettre aux internautes de trouver plus facilement l’information qu’ils recherchent, le trafic mobile devrait donc encore augmenter pour les sites d’actus. AMP permet également de gérer l’affichage des publicités ou encore, de mettre en place des sections de contenus à accès payants.

On le voit, le projet AMP est en passe de déferler sur la toile, d’autant que Google vient d’annoncer que la technologie était désormais disponible sur WordPress, CMS utilisé par près d’un quart des sites web dans le monde.

Crédits Photos : pixinoo / Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform