Clicky



Bons Plans

Go Daddy veut lui aussi quitter la Chine

Publié le | Modifié le

Quelques jours après l’annonce de Google qui se retirait de la Chine pour se rendre à Hong Kong en redirigeant Google.cn vers Google.com.hk, c’est aujourd’hui Go Daddy, le plus gros registrar au monde, d’annoncer vouloir partir de la Chine.

La Chine avait en effet imposé à Go Daddy de nouvelles règles, avec notamment l’obligation de demander à chaque nouvelle inscription et enregistrement de nom de domaine en .cn (nom de domaine chinois) d’enregistrer la photo-portrait en couleur des clients ou encore un numéro de société.

Go Daddy trouve que ces nouvelles mesures sont trop restrictives et empêchent le bon développement du marché du nom de domaine en Chine. Christine Jones, directrice juridique de l’entreprise, affirme que Go Daddy ne veut pas se conduire “comme un agent du gouvernement chinois”

Pour rappel : Go Daddy gère plus de 40 millions de noms de domaine dans le monde, et était autorisé à enregistrer le .cn depuis 2005.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform