Clicky



Bons Plans

Gmail : Google visé par une plainte concernant la violation de la vie privée

Publié le

Gmail et donc Google sont visés par une plainte des utilisateurs qui se posent des questions sur le respect de leur vie privée.

L’affaire Gmail a commencé avec la plainte de plusieurs utilisateurs du service de messagerie de Google. Il estime que la firme de Mountain View viole la vie privée des internautes et la réponse de l’entreprise ne devrait pas calmer la polémique. Il faut savoir qu’un scan automatique des emails est mis en place, cette technique permet à la firme de proposer par la suite des publicités contextuelles. Elle permet également à Gmail de détecter les virus, les spams. Cette méthode ne satisfait pas les utilisateurs, mais Google estime que « tout comme l’expéditeur d’une lettre à l’un de ses collègues de travail, il ne peut pas être surpris que celle-ci soit ouverte par l’assistant du destinataire ».

Google se défend

La firme de Mountain View se sert donc d’une situation dans la réalité pour justifier ses pratiques. La société estime que « les internautes faisant usage de messagerie en ligne ne peuvent pas être stupéfaits de voir leurs emails traités par le fournisseur de messagerie du destinataire ». La fondation Consumer WatchDog qui a relayé l’information sur son site Internet a constaté que Google avait enfin reconnu que Gmail ne respectait pas la vie privée des utilisateurs. Elle propose ainsi à tous ceux qui sont soucieux de leur vie privée de « prendre au mot » Google en stoppant l’utilisation de Gmail.

Google et les nouvelles fonctionnalités

Google devrait être amélioré puisque la firme a présenté plusieurs fonctionnalités sur son blog. Lorsqu’une personne utilisera la barre de recherche, elle pourra obtenir diverses réponses en posant des questions pertinentes sur les vols, les réservations, les achats, les cartes, les photos… Pour répondre à l’ensemble de ces interrogations, Mountain View piochera dans Google Calendar, Gmail et Google+. Le concept ne devrait donc pas satisfaire les défenseurs de la vie privée. Il faut toutefois noter que l’internaute devra autoriser une telle intrusion pour que les fonctionnalités soient accessibles.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform