Clicky



Bons Plans

GDC 2015 : ce qu’il faut retenir

Publié le | Modifié le
Le casque de réalité virtuelle HTC Vice

La Game Developers Conference édition 2015 s'est révélée riche en annonces, voici le bilan des infos à retenir

La Game Developers Conference (GDC) s’est tenue cette semaine à San Francisco et beaucoup de sujets passionnants y ont été évoqués. J’ai fait le tri pour vous afin d’en retenir l’essentiel, à commencer par une démo graphique bluffante tournant sous Unreal Engine 4.

Nvidia montre ses muscles

En effet, Nvidia a présenté la carte graphique qui serait la plus puissante au monde, la Titan X qui affiche 8 milliards de transistors et 12 GB de RAM. Aucun prix n’a encore été officiellement annoncé, mais ça devrait chiffrer.

Par ailleurs, Nvidia a présenté la console Shield, et oui apparemment, ils ont pris l’habitude d’appeler tous leurs produits de la même façon, super idée les mecs, c’est vraiment très pratique. Cette Shield est une box qui est à la fois une console de streaming de jeux, mais aussi le premier appareil Android TV à proposer de la 4K. La puissance du processeur Tegra X1 permet à la machine de faire tourner les titres les plus gourmands. Nvidia affiche clairement l’ambition de devenir au jeu vidéo ce que Netflix est aux films et séries, en se basant sur une solution de streaming passant par l’intermédiaire des serveurs GRID. En résumé, la qualité de l’expérience dépendra forcément de celle de votre connexion internet. La Nvidia Shield version salon sera disponible fin mai aux États-Unis pour 199 dollars.

Valve toujours plus présent

On reste dans le streaming et les consoles innovantes avec Valve bien sûr qui a présenté non seulement le Steam Link, un appareil de streaming, mais aussi la version finale de la manette Steam. Destiné non seulement aux Steam Machines, mais aussi aux PC, Mac et Linux, le Steam Link vous permettra d’étendre l’expérience Steam en 1080p et 60Hz à toutes les pièces de votre domicile. Le Steam Link sera commercialisé en novembre prochain au prix de 50 dollars, exactement comme la manette Steam.

Cette dernière affiche un pad analogique, deux touchpads et sept boutons à l’avant auxquels il faut ajouter pas moins de six boutons à l’arrière. Cet ensemble sera entièrement configurable. C’est aussi le mois de novembre que seront enfin commercialisées les Steam Machines dont les premiers prix seraient équivalents à ceux des consoles tout en proposant plus de puissance. On notera au passage que Valve a aussi présenté le moteur Source 2 qui sera disponible gratuitement pour les développeurs de contenu.

Microsoft également dans la place

Du côté de chez Microsoft, Phil Spencer a surtout parlé de Windows 10 et du cross platform. Il paraît clair que l’objectif consiste à faire tomber certaines barrières entre PC, Xbox One et tablettes. Cela concerne non seulement les joueurs, puisque plusieurs titres leur permettront de se retrouver, qu’ils soient sur Xbox ou sur PC, mais surtout les développeurs avec une plateforme Windows universelle permettant de développer un jeu en même temps pour PC, Xbox et HoloLens, les lunettes de réalité augmentée. Cette vision concerne également le cross buy qui existe déjà par exemple pour certains titres entre les consoles de Sony mais qui du coup s’étendrait chez Microsoft à l’univers PC. Enfin, il faut souligner l’annonce de l’exclusivité du jeu de simulation spatiale Elite Dangerous en version console pour la Xbox One avec une sortie prévue pour cet été.

Réalité virtuelle : passage à la réalité

Impossible de conclure sur cette GDC 2015 sans évoquer les casques de réalité virtuelle. Ceux qui ont vraiment occupé le terrain sont le Morpheus de Sony et le Vive de Valve, associé à HTC. Du côté de la PS4, on a vraisemblablement le casque qui a le plus de chance d’être un potentiel succès grand public. En effet, tous les outils sont déjà disponibles, que ce soit les contrôleurs PlayStation Move, la PlayStation Camera ou simplement les Dualshock 4. Morpheus sera commercialisé au premier semestre 2016 et les retours sont positifs, notamment sur une nouvelle démo qui vous plonge au cœur d’une fusillade de manière très réaliste.

Toutefois, on dirait bien que Valve et HTC ont frappé fort avec ce qui s’annonce sans doute comme le haut de gamme de la réalité virtuelle qui pourrait mettre à mal le pionnier, l’Oculus Rift. En effet, l’avantage du dispositif présenté par le Steam VR résidait notamment dans la qualité des interactions possibles et la liberté de déplacement dans la pièce grâce aux capteurs faisant partie du pack. Cela implique bien sûr de disposer d’un espace dégagé de tout obstacle, mais les testeurs ont été bluffés par le résultat. En revanche, il n’y a toujours aucune information sur les prix de ces joujoux.

En conclusion, cette édition de la Game Developers Conference marque une nouvelle étape dans la concrétisation de la réalité virtuelle, tout en montrant un marché qui propose encore des innovations avec l’ambition de porter le jeu vidéo auprès d’un public toujours plus large.

Crédits Photos : HTC
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform