Clicky



Bons Plans

Free suspend le blocage des pubs

Publié le | Modifié le

Après une concertation avec la ministre déléguée à l’Économie numérique, Free a décidé de ne plus activer par défaut le blocage des publicités.

Free va finalement retirer le blockage par défaut des publicités. Depuis jeudi dernier, le trublion du Net avait activé cette fonctionnalité dans la dernière mise à jour de sa Freebox. Ce changement a alors provoqué une vive polémique qui a agité la Toile et également le gouvernement.

La ministre déléguée de l’Économie Fleur Pellerin a alors invité ce lundi matin les différents acteurs concernés par le blocage des publicités, notamment les éditeurs de presse et les régies, puis Maxime Lombardini, directeur général de Free-Iliad.

« J’ai demandé à Free de mettre fin au blocage de la publicité. Free s’est montré à l’écoute, responsable, et va le faire dans les heures qui viennent. Cela devrait être fait d’ici à ce soirc», a déclaré Fleur Pellerin, précisant que la méthode de l’opérateur « n’était pas acceptable » .

Domination des géants

Pour Free, il s’agissait surtout de montrer les muscles et mettre en garde Google. L’opérateur et la firme de Mountain View entretiennent en effet des relations tumultueuses, chacun refusant de payer les interconnexions entre Free et Youtube. L’opération coup de poing était donc prévu bien en amont.

« Il est très important de souligner que le secteur de l’Internet est soumis à la domination des géants du Net qui sont tous non européens », a souligné Fleur Pellerin. « Je regrette que cet incident ait eu tendance à stigmatiser la publicité alors qu’elle est un soutien de l’économie numérique », a-t-elle ajouté, en insistant sur la nécessité de maintenir un Internet libre et ouvert.

« L’internaute doit être la personne qui décide ce qu’il peut voir sur Internet et c’est lui qui peut décider de bloquer chez lui certains contenus, comme quand il active le contrôle parental », a indiqué Fleur Pellerin. Une table ronde sur la neutralité du Net est d’ailleurs prévue le 15 janvier. Tous les acteurs concernés seront invités à débattre des problématiques soulevées par cette affaire.

 

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform