Clicky



Bons Plans

Free : La qualité de son réseau se dégrade selon M-Lab

Publié le

Free et les autres FAI se sont retrouvés au sein d’une étude réalisée par la structure M-Lab.

Free est plébiscitée pour ses offres avantageuses, mais sur Internet les utilisateurs se plaignent de la qualité du réseau. La plateforme M-Lab a réalisé un test et son étude montre que le FAI se positionne en dessous de la concurrence. Les différends tests coïncident donc avec les diverses opinions des internautes. Le graphique le plus flagrant met en évidence la qualité du service offert par Free (graphique 2). Ce dernier se trouvait dans la tendance l’année dernière, mais depuis le mois de juillet 2012, une chute est observée sur le graphique. Le FAI tente de se réconcilier avec une hausse, mais c’est difficile. Il faut tout de même prendre les mesures avec des pincettes, car il est assez complexe de constater réellement la qualité d’un réseau. M-Lab réalise des mesures auprès de dizaines de milliers de personnes réparties dans toute la France. Free est également le fournisseur d’accès le plus testé puisque près de 65 000 études ont été réalisées en 2012.

Free est à la traîne

Le troisième graphique met en évidence le débit en téléchargement. Une nouvelle fois entre avril 2012 et janvier 2013, le réseau de Xavier Niel est à la traîne et a subi une baisse rapide. A contrario, Numericable se positionne en leader, cette performance est expliquée par la structure de son réseau (câble et fibre optique). Free se démarque tout de même dans un domaine, il s’agit de l’envoi des données(graphique 4). Depuis avril 2012, le FAI offre une certaine stabilité et se positionne au-dessus de la concurrence. Dans ce domaine, Numéricable est toujours leader. M-Lab s’est également intéressé au pourcentage de paquets à retransmettre (image en Une). Dans ce domaine, Free est au-dessus de tout le monde, mais il faut savoir que le graphique doit être lu à l’envers. Par conséquent, c’est le niveau le plus bas qui est le meilleur, une nouvelle fois c’est Numéricable qui dépasse la concurrence et Free se retrouve encore à la traîne.

Accusé de limiter les performances

Les graphiques montrent une défaillance depuis l’été 2012 chez Free. Ce dernier est accusé de limiter les performances de ses accès à Internet dans le but de réduire ses dépenses. En 2006, l’UFC Que Choisir avait déposé une plainte à l’encontre de Free pour pratiques commerciales trompeuses. L’association indiquait que Free mettait en place des mesures de limitation de débit. Il a d’ailleurs été condamné en février 2012 à payer 40 000€ de dommages et intérêts et 100 000€ d’amende.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform