Clicky



Bons Plans

Free condamné pour des appels pas vraiment illimités

Publié le

Le troisième opérateur de France vient d'être condamné pour pratiques commerciales trompeuses.

Le troisième opérateur français, Free, vient d’être condamné pour pratiques commerciales trompeuses dans le cadre d’une procédure entamée par 19 de ses abonnés. En effet, ces 19 clients attaquaient Free pour un problème lié aux appels dits illimités, mais qui ne l’étaient pas véritablement. Et pour cause, les appels étrangers coupaient systématiquement au bout de 40 minutes.

Pour d’autres, il était impossible de téléphoner vers l’étranger à certaines heures ou le week-end. D’autres annonçaient également que leurs appels étaient limités à deux fois 40 minutes ou 1 heure et demie par jour. Autant de pratiques qui ont été avérées lors de l’examen des factures des 19 clients de l’opérateur par la direction départementale de la protection des populations (DDPP).

Plus de 79 500 euros d’amende

Free a donc été condamné au total à un peu plus de 79 000€ d’amende. En effet, si Free est condamné à 50 000€ d’amende, Iliad, sa maison mère l’est elle à 25 000€ alors que le président de Free, Cyril Poidatz, a lui été condamné à une amende de 4.500 euros.

Depuis cette condamnation Free a retiré les mentions faites dans ses conditions à des termes pouvant laisser des doutes. On se souvient par exemple du forfait mobile Free avec appels illimités que les conditions générales de vente demandaient d’utiliser “en bon père de famille”. Pas forcément évident donc avec une mention aussi floue de savoir où se situe la limite.

Source : Les Echos
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform