Clicky



Bons Plans

Fibre optique : Orange accusé par Free, l’Arcep mène l’enquête

Publié le

Orange est donc au cœur d’une enquête menée par l’Arcep après un dépôt de plusieurs plaintes. Ces dernières ont été réalisées par Free en 2007 et 2009 pour « abus de position dominante ».

Orange avait été accusé par Free en 2007 et 2009 pour « abus de position dominante » dans le dossier de la fibre optique. L’opérateur de Xavier Niels estime être lésé vis-à-vis de la concurrence (SFR, Numericable et Bouygues) au niveau du déploiement du très haut débit. Face à cette situation, l’Arcep a entamé une enquête, Orange a donc déclaré « Nous avons reçu une notification de griefs. Mais nous sommes sereins sur la suite des évènements ». Par contre, Free n’a pas voulu rebondir face à cette réaction de l’Autorité de régulation.

Le déploiement du très haut débit a fait l’objet d’un cadre précis instauré en 2009 pour les zones denses et 2010 pour celles qui sont moins denses. Cette enquête arrive assez tard et les prochaines décisions ne devraient pas modifier l’avenir des opérateurs. Aujourd’hui, 13% des lignes sont raccordés, ce qui représente 715 000 foyers. Parmi eux, seulement 220 000 utilisent uniquement la fibre optique.

Cette situation est également due au succès rencontré par l’ADSL. Actuellement, Free changerait de position notamment en renonçant quelque peu au déploiement de la fibre optique. L’opérateur s’est même retiré de certains immeubles où il devait proposer un raccordement. Aujourd’hui, il préfère se concentrer sur son réseau mobile. Les autres opérateurs ont également l’intention de s’investir davantage dans la téléphonie notamment avec la 4G qui a d’ores et déjà été testé dans certaines villes.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform