Clicky



Bons Plans

L’iPhone 6 et iOS 8 n’ont pas les faveurs du FBI

Publié le | Modifié le

En protégeant davantage les données sur iOS 8, Apple a rendu service aux utilisateurs mais pas aux autorités dont le FBI.

Avec iOS8, Apple a rajouté une couche de sécurité supplémentaire qui protège les données des utilisateurs. Ainsi, le contenu de l’iPhone est chiffré, et sans le code d’accès, qui est la clé de décryptage, impossible d’accéder aux données. Cette protection a été mise en place dans le but de protéger l’accès aux données personnelles. Il devrait d’ailleurs en être de même avec Android L lors de la sortie prochaine.

Apple indique donc clairement ne plus être en mesure d’accéder à nos données privées, et donc de collaborer avec les autorités.

Person of Interest

Et cela ne plait pas au FBI. L’agence américaine indique que c’est surtout un moyen, pour les criminels, d’échapper aux autorités. Le chef de la police de Chicago a même indiqué que l’iPhone allait devenir le téléphone préféré des pédophiles et empêcherait la police de faire correctement son travail. La police devra donc trouver le code toute seule. Sans doute un nouveau job pour Jack Bauer. En revanche, Apple n’a pas indiqué ce qu’il compte faire concernant l’accès aux sauvegardes stockées dans le cloud, et qui contiennent donc les données des utilisateurs.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform