Clicky

Se souvenir de moi ? | Mot de passe oublié ?

Faut-il plutôt craquer pour la PlayStation 4 ou la Xbox One ?

Pour vous aider à faire votre choix avant leur sortie, nous avons confronté la Xbox One et la PlayStation 4 dans différents domaines.

| Modifié le 08 août 2014 à 10h08

Partager vos lectures sur Facebook

Faut-il plutôt craquer pour la PlayStation 4 ou la Xbox One ?

À la sortie de la Gamescom et des différentes annonces de Sony et Microsoft, il est temps de faire le point sur ce que devraient proposer les deux consoles lors de leur sortie en fin d’année. Loin de nous l’idée de posséder le savoir absolu et d’imposer notre choix, ce dossier est là pour confronter aussi objectivement que possible les deux machines dans différents domaines afin d’éventuellement guider votre achat.

En effet si à l’E3 le choix de la majorité des gamers s’orientait vers la PlayStation 4, les dernières déclarations de Microsoft ont permis à la Xbox One de revenir davantage dans la course. À noter que ce dossier se base sur les informations disponibles à l’heure actuelle et qu’une mise à jour sera effectuée le cas échéant.

Le hardware

Performances et entrées/sorties

Inutile de s’attarder sur le design extérieur des deux consoles, puisque ce critère dépendra des goûts et n’est clairement pas le plus important à considérer. En revanche les composants internes et les différentes entrées/sorties proposés sont plus intéressants à analyser, même si les deux consoles s’avèrent assez ressemblantes.

Playstation 4 Xbox One
Processeur (CPU) AMD Jaguar 8 cœurs (1,6 GHz) AMD Jaguar 8 cœurs customisé (1,75 GHz)
Mémoire vive (RAM)
8 Go de GDDR5 8 Go de GDDR3
Processeur graphique (GPU) Radeon HD 7870 Radeon HD 7790 avec 32 mo de esram
Stockage Disque dur amovible de 500 Go de 2,5″ Disque dur non amovible de 500 Go de 2,5″
Lecteur optique Blu-Ray Blu-Ray
Opérations à virgule flottante par seconde (flops) 1,84 tflops 1,31 tflops (non officiel)
Entrées/Sorties 2 ports USB 3.0, Bluetooth 2.1, sortie numérique optique, Wifi b/g/n, HDMI out, Ethernet 3 ports USB 3.0, sortie numérique optique , Wifi b/g/n, HDMI in/out, Ethernet

Toutes les caractéristiques de la PlayStation 4 proviennent directement de Sony. Microsoft a été un peu moins transparent et le nombre de FLOPS notamment provient de différents décorticages et tests réalisés par plusieurs sites spécialisés.

Ce tableau permet néanmoins un bilan clair : avantage à la PlayStation 4 en termes de performances brutes grâce à sa RAM et son GPU supérieurs. Le disque dur amovible et le Bluetooth sont aussi des avantages pour la PS4, malgré l’absence d’entrée HDMI comme sur la Xbox One. Microsoft précise d’ailleurs qu’à la sortie de la console celle-ci ne supporterait pas les disques durs externes ou clés USB…

Accessoires

Commençons par le plus important : la manette. N’ayant, à titre personnel, pas pu manipuler et avoir en main les manettes de ces nouvelles consoles, mon avis restera donc basé sur les informations récoltées et une pure analyse des caractéristiques de chacune. À noter que les anciennes manettes ne fonctionnent sur aucune des deux consoles, sauf le Move de la PlayStation 3.

Manette PS4 vs Manette Xbox One

Manette PS4 vs Manette Xbox One

Pour la PlayStation 4, la Dualshock 4 est bien évidemment sans-fil et présente comme nouveauté principale un Touch Pad à la place des boutons Start et Select. Une barre de couleur fait aussi son apparition à l’arrière pour identifier les joueurs, de même qu’un bouton Options et un bouton Share permettant de partager ses sessions de jeu. Un haut-parleur et une prise micro/casque apparaissent aussi sur la manette, tandis que les moteurs pour les vibrations et la forme globale de la Dualshock ont évolué, notamment les sticks. Une manette est vendue à l’unité 60 euros.

La manette sans-fil Xbox One sera elle aussi vendue à 60 euros. La plus grosse nouveauté par rapport à la manette de la Xbox 360 se situe au niveau des déclencheurs d’impulsions générant des vibrations dans les gâchettes. Avec ses « 40 innovations », cette manette sera d’ailleurs par la suite compatible PC (ainsi que la Dualshock 4, cela a été récemment confirmé). À noter qu’elle peut être rechargée même en jeu ou lorsque la console est en stand-by et que la Xbox One supportera jusqu’à 8 manettes connectées en même temps (quid des jeux compatibles ?) contre 4 pour la PS4.

À titre absolument personnel, la manette de la Xbox One semble plus intéressante, car elle présente la fonctionnalité la plus utile et immersive pour le jeu : les vibrations dans les gâchettes. À voir bien évidemment si beaucoup de jeux exploiteront cette fonctionnalité cependant. Le haut-parleur sur la Dualshock 4 peut aussi s’avérer sympathique si bien exploité, tandis que le bouton Share pourra être utile pour certains utilisateurs.

Xbox One Kinect

Xbox One Kinect

Vient ensuite la question du capteur de mouvements. C’est officiel, la Xbox One ne sera jamais vendue sans Kinect. Ce dernier est donc fourni directement avec la console, contrairement à la PlayStation Camera qu’il faudra acheter à 49 euros. Ici difficile de juger lequel des deux capteurs est le plus précis et performant sans réaliser un test comparatif. Cependant, puisque Kinect est autant intégré à la Xbox One, il y a fort à parier que les équipes de Microsoft auront mis les bouchées doubles pour proposer une expérience réussie avec son Kinect nouvelle génération. La PlayStation Camera devrait rester à son simple statut d’accessoire facultatif, à moins que la fonction PlayRoom (de la réalité augmentée comme la Eye Toy, permise grâce au couplage avec la barre lumineuse de la Dualshock 4) ne tienne ses promesses, de même que la commande vocale récemment confirmée. Pour les accros à la capture de mouvements et de sons, il est difficile de ne pas privilégier la Xbox One mais la PlayStation 4 pourrait créer la surprise puisque pas si éloignée que ça  dans ce domaine finalement.

Playstation 4 Eye

Playstation 4 Eye

Concernant le casque, la Xbox One comptera dans sa boîte (précommande ou pas) un micro/casque. La qualité de ce dernier restant à définir, il aura au moins le mérite d’être là. Du côté de Sony, un casque-micro mono est mentionné dans le contenu de la boîte et la firme a précisé que le micro-casque de la PlayStation 3 sera aussi compatible. Les deux solutions proposées par Sony et Microsoft devraient quoi qu’il en soit remplir le job.

Prix

399 euros pour la PlayStation 4 (avec une manette, un casque-micro mais sans le capteur PlayStation Camera à 49 euros), 499 euros pour la Xbox One (avec une manette, un casque, le capteur Kinect inclus bien évidemment et un code pour Fifa 14 offert en cas de précommande de l’édition Day One)… Si le foot et les fonctionnalités et jeux utilisant la capture de mouvements vous intéressent, léger avantage pour la Xbox One. Sinon, la PlayStation 4 reste plus raisonnable en termes de prix pur. Il faut aussi ne pas oublier de se pencher sur les différents packs que peuvent proposer les enseignes de vente. On pourra par exemple citer celui qu’a proposé pendant un temps la Fnac avec la PS4 + 2 manettes + Killzone Shadow Fall + le PlayStation Camera à 499 euros. À l’heure où ces lignes sont écrites, l’offre est désormais disponible chez Amazon.

Les services

Interface

Pour correctement juger de l’efficacité et du confort à l’utilisation d’une interface, il est évidemment impératif de la tester. Face à cela, nous ne pourrons ici juger qu’au travers des différentes captures et annonces réalisées par les constructeurs. Sur le papier Microsoft pourrait avoir un léger avantage sur Sony grâce à son interface ressemblant à Modern UI et à Kinect permettant le contrôle à la voix (dans 5 pays au lancement seulement, dont la France) et aux gestes. Le constructeur promet que passer de la télé à un jeu ou à une application est quasi-instantané et qu’il est possible d’en afficher plusieurs à l’écran (Skype pendant un film par exemple). Si celle de la Xbox One est surtout orientée multitâches, l’interface de la PlayStation 4 (contrôlable à la voix donc) elle est surtout orientée social et permettra notamment de suivre l’actualité de ses amis et d’interagir avec. Au final, la meilleure des deux dépendra des joueurs et de l’utilisation qu’ils en feront. À moins de proposer une fonctionnalité révolutionnaire, le choix de la console ne se fera pas sur l’interface.

Autour du jeu

Grâce à son retournage de veste, la Xbox One de Microsoft sera bien moins bridée que ce qui était initialement prévu. Ainsi les deux consoles autoriseront le jeu d’occasion comme aujourd’hui, n’imposeront pas de limitation géographique, utiliseront le cloud et permettront de jouer à des jeux avant même la fin de leur téléchargement. La connexion à Internet ne sera plus obligatoire non plus pour que la Xbox One fonctionne (sauf pour le premier patch). Skype sera bien entendu au cœur de la Xbox One, tandis que la PlayStation 4 passera par une solution de discussion maison prenant en charge les groupes de joueurs.

Playstation 4 interface

Playstation 4 interface

Les deux consoles permettront également la capture et le partage de captures d’écran, de vidéos et la diffusion en streaming. Concernant la PlayStation 4, le streaming se passera via Ustream et le bouton Share de la manette, tandis que les 15 dernières minutes de jeu seront automatiquement enregistrées pour une éventuelle utilisation par le joueur. Pour la Xbox One un partenariat similaire a été signé avec Twitch. À noter qu’un abonnement Gold sera nécessaire pour pouvoir profiter de cette intégration à la Xbox One. Avec son orientation sociale assumée, son bouton Share et la possibilité de prendre le contrôle à distance de la partie d’un ami, la PlayStation 4 semble proposer d’avantages de possibilités dans ce domaine.

Au niveau de l’offre cross-plateforme, l’avantage va à Sony. Grâce à la possibilité de jouer à des jeux PS4 sur sa PS Vita via Wi-Fi, comme le propose la Wii U et son gamepad, d’interagir avec la console (comme l’allumer à distance pour télécharger un jeu) et ses amis avec l’application officielle sur son smartphone ou sa tablette, la console de Sony possède plus de possibilités. De plus les utilisateurs PS4 et PS Vita pourront chater ensemble via le système de discussion lui aussi cross-plateforme. Du côté de la Xbox One seule l’application Xbox Smartglass permet d’interagir avec la console depuis un périphérique (PC, tablette ou smartphone) ou d’y afficher des informations supplémentaires.

Pour pouvoir jouer en multijoueur, les deux consoles ont fait le choix de l’abonnement obligatoire. Pour un an de Xbox Live Gold il faudra débourser 60 euros contre 50 pour le PlayStation Plus.

Multimédia

Xbox One, le multimédia

Xbox One, le multimédia

Se voulant au centre du salon, la Xbox One est plus orientée multimédia que la PlayStation 4. Les deux consoles pourront évidemment lire des Blu-Ray et DVD, mais dès la première présentation de la console Microsoft a martelé le fait qu’il proposait là une box tout-en-un qui ne faisait pas que du jeu vidéo (TV TV TV SPORTS SPORTS SPORTS TV TV …etc.). Grâce à l’entrée HDMI il sera en effet possible de brancher sa box Internet sur sa Xbox One pour regarder la télévision depuis la console et obtenir des informations contextuelles supplémentaires. Microsoft a signé de nombreux partenariats, notamment autour du sport, pour proposer un contenu solide. Il ne faut pas oublier cependant que comme d’habitude, bien des services et partenariats proposés par la Xbox One le seront aux États-Unis et pas forcément en Europe. La console de Sony proposera bien évidemment elle aussi du contenu multimédia (films, musique…etc.) mais l’a bien moins mis en avant que son concurrent. Avantage donc à la Xbox One.

Rétrocompatibilité

Aucune des deux consoles ne supportera la rétrocompatibilité physique avec d’anciens jeux. En revanche, si pour la Xbox One il n’y a absolument rien à faire (même les jeux Xbox Live Arcade 360 ne fonctionneront pas sur Xbox One), une solution devrait être déployée par Sony. Grâce au rachat de Gaikai, la firme nipponne a annoncé que les anciens jeux PS3 (dans un premier temps, les autres consoles devraient suivre) pourront être joués via le service de cloud gaming. Reste à connaître la date de déploiement (2014 sans plus de précisions) et le prix. S’agira-t-il d’un abonnement, d’une facturation au jeu (gratuit si l’on possède déjà le jeu ?)… la question se pose toujours mais quoi qu’il en soit, avantage à Sony dans ce domaine.

Les jeux

Au final, c’est surtout sur la line-up de départ et sur le catalogue que le choix risque de se faire. Comme au temps de la Xbox 360 et de la PlayStation 3, les exclusivités sur telle ou telle console risquent d’être décisives dans la décision du joueur. Vous trouverez ci-dessous la liste des jeux qui seront disponibles à la sortie de chaque console. Notez que les jeux en gras sont exclusifs (au moins dans un premier temps pour certains) à la plateforme.

Line-up PS4 :

  • NBA 2K14 (2K Games)
  • Call of Duty : Ghosts (Activision)
  • Skylanders Swap Force (Activision)
  • Need for Speed: Rivals (Electronic Arts Inc.)
  • Battlefield 4 (Electronic Arts Inc.)
  • Madden 25 (Electronic Arts Inc.)
  • FIFA 14 (Electronic Arts Inc.)
  • NBA Live (Electronic Arts Inc.)
  • Killzone : Shadow Fall (Sony Computer Entertainment Inc.)
  • #DRIVECLUB (Sony Computer Entertainment Inc.) (Sortie repoussée)
  • Knack (Sony Computer Entertainment Inc.)
  • Assassins Creed : Black Flag (Ubisoft Entertainment)
  • Watch_Dogs (Ubisoft Entertainment) (Sortie repoussée)
  • Just Dance 2014 (Ubisoft Entertainment)
  • LEGO Marvel Superheroes (Warner Bros. Interactive Entertainment)
Call of Duty: Ghosts, disponible sur PS4 et Xbox One

Call of Duty: Ghosts, disponible sur PS4 et Xbox One

Line-up Xbox One :

  • Assassin’s Creed IV Black Flag (Ubisoft, Ubisoft)
  • Battlefield 4 (DICE, Electronic Arts)
  • Call of Duty: Ghosts (Infinity Ward, Activision)
  • Crimson Dragon (Grounding/Land Ho!, Microsoft Studios)
  • Dead Rising 3 (Capcom Vancouver, Microsoft)
  • FIFA 14 (EA Sports, Electronic Arts)
  • Fighter Within (AMA Ltd., Ubisoft)
  • Forza Motorsport 5 (Turn 10 Studios, Microsoft Studios)
  • Just Dance 2014 (Ubisoft Paris, Ubisoft)
  • Killer Instinct (Double Helix, Microsoft Studios)
  • LEGO Marvel Super Heroes (TT Games, Warner Bros. Interactive)
  • Lococycle (Twisted Pixel, Microsoft Studios)
  • Madden NFL 25 (EA Sports, Electronic Arts)
  • NBA 2K14 (Visual Concepts, 2K Sports)
  • NBA LIVE 14 (EA Sports, Electronic Arts)
  • Need for Speed: Rivals (Ghost Games, Electronic Arts)
  • Peggle 2 (Popcap, Electronic Arts)
  • Powerstar Golf (Zoe Mode, Microsoft Studios)
  • Ryse: Son of Rome (Crytek, Microsoft Studios)
  • Skylanders: Swap Force (Vicarious Visions, Activision)
  • Watch Dogs (Ubisoft Montreal, Ubisoft) (Sortie repoussée)
  • Zoo Tycoon (Frontier Developments Ltd., Microsoft Studios)
  • Zumba Fitness: World Party (Zoë Mode, Majesco)

Listes auxquelles il faut ajouter différents titres exclusifs qui risquent d’être des hits par la suite, comme les jeux Xbox One (et Xbox 360 et PC) Titanfall prévue pour le printemps 2014 ou encore le titre de PopCap Plants vs. Zombies Garden Warfare. Le prochain épisode de Halo est évidemment à prendre en compte également. Bien qu’il y aura aussi par la suite des exclusivités sur PS4 (comme Infamous Second Son, Basement Crawl, Rime, Deep Down, Hotline Miami 2 dans un premier temps et de nombreux autres jeux indépendants) et que d’ici la sortie de nouveaux jeux peuvent être annoncés, l’avantage dans ce domaine va clairement à Microsoft pour le moment. Son catalogue semble plus fourni et doté de plus de jeux uniques que son concurrent, en tout cas au moment de la sortie. Sony ayant signé un partenariat avec 21 acteurs du secteur pour du contenu exclusif (pas forcément des jeux), la console ne devrait pas avoir trop de retard trop longtemps.

Conclusion

Il vous reste désormais quelques semaines pour vous décider. Au moins jusqu’au 29 novembre pour la PlayStation 4 et le 22 novembre pour la Xbox One. Le choix n’est pas évident (quitte à enfoncer des portes ouvertes, autant le faire bien). Moins onéreuse, plus puissante, compatible avec la Vita et plus orientée jeu et social que sa concurrente, la PlayStation 4 dispose pourtant du catalogue le moins garni (pour le moment en tout cas). Reste à voir ce que fera Sony avec Gaikai et si le fait de proposer d’anciens jeux via le cloud permettra de compenser cela. La Xbox One présente aussi les avantages d’une interface et d’un contenu multimédia plus riches et complets sur le papier. Il ne faut pas oublier également que Sony a fait le choix d’orienter sa console spécialement à destination du joueur (sans imposer de contraintes) et des jeux indépendants dès le début, contrairement à Microsoft.

En tant que gamer, si j’avais à choisir entre les deux je serais bien ennuyé (heureusement que je suis un joueur majoritairement PC…). N’ayant ni l’utilité des fonctionnalités multimédias ni du capteur Kinect, mon choix se porterait probablement vers la PlayStation 4, bien que la manette et certains jeux exclusifs à la Xbox One m’attirent énormément. Ce n’est évidemment que mon avis dont vous êtes libre de faire ce que vous voulez. De plus, les avantages liés à la précommande étant assez faibles, voire inexistants (en dehors de Fifa 14 ou Forza Motorsport 5 chez Micromania pour la Xbox One Day One Edition), rien ne vous oblige à vous précipiter sur une console dès leur sortie. En revanche, si Microsoft s’en donne les moyens et que le public est demandeur, la Xbox One peut potentiellement devenir un périphérique vraiment important dans les salons dans les années à venir quand la PlayStation 4 ne restera probablement rien d’autre qu’une simple console de jeu. Il faudra par contre surveiller les rumeurs d’un casque à réalité virtuelle sur PS4 qui pourrait donner un sérieux argument à la console.

Et si aucune de ces deux consoles ne trouvent grâce à vos yeux, il vous est toujours possible de faire le choix de la Wii U dont le catalogue devrait grossir en 2014, de la PS3 et de la Xbox 360 qui ne devraient pas tomber à l’abandon tout de suite, ou encore de ce bon vieux PC au top de sa forme notamment grâce au dématérialisé. Le choix de la console portable est aussi envisageable, au regard de la Nintendo 3DS qui se porte comme un charme (ou la 2DS) ou même de la PS Vita dont le prix a baissé et dont la liste de jeux ne cesse de gagner en épaisseur.

5 Commentaires
  1. Johnny - le 08/09/2013 06:49:27

    La PS4 est certifiée à la FCC avec la fréquence de CPU à 2.75 GHz et non 1.6 GHz

  2. damien - le 25/11/2013 09:18:19

    Moi toujours pas !!!!

  3. Rémy - le 28/11/2013 20:18:21

    après avoir essayer les deux consoles, et oui déja !! sans hésiter ça sera XBOX ONE déja eu des beugs sur la PS4 et trés longue a charger, niveau manette bcp mieux celle de la XBOX

  4. Gilles - le 11/01/2014 19:40:04

    Un comparatif par un type qui n a pas jamais eu ces deux consoles entre les mains? Vous vous foutez de la gueule de qui?

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir ? Vous devez être connecté pour réagir à cet article.

J'ai un compte


Mot de passe oublié ?

Je n'ai pas de compte créer un compte en 15 secondes Créer un compte

Test produits
Longform