Clicky



Bons Plans

Fast and Furious : Neal Moritz se confie sur l’avenir de la franchise

Publié le
L'avenir de Fast and Furious se dévoile un peu plus.

Le producteur Neal Moritz a donné son point de vue dans une interview concernant le futur et la fin de Fast and Furious.

Avec un huitième film qui cartonne une fois de plus au cinéma, malgré des avis qui commencent à parler d’une certaine lassitude, la franchise Fast and Furious n’est a priori pas encore prête à faire ses adieux comme l’a récemment laissé entendre Neal Moritz dans une entrevue accordée à Collider bien que ce dernier sait déjà comment elle pourrait se terminer : “Notre plan c’est d’aller aussi vite que l’on peut tant qu’on a une bonne histoire et qu’on est prêts à foncer pour le faire. Et, honnêtement, nous avons encore quelques gros thèmes et des idées auxquelles nous pensons.

Nous avons aussi déjà l’acte final de la franchise en tête mais nous ne savons pas encore ce qu’il y aura entre celui-ci et l’épisode 8. L’idée c’est de faire encore deux films. Nous avons eu de bons rapports avec le réalisateur Gary et s’il veut revenir à la réalisation pour le prochain film de la franchise, ce sera avec plaisir que nous en discuterons.

Retour sur la scène d’ouverture de The Fate of the Furious

La fameuse scène d’ouverte avec Dominic Torretto dans le dernier Fast and Furious a fait parler d’elle et forcément Neal Moritz a décidé d’en parler : “Je pense que Cuba a été la chose la plus dure à faire parce que c’était un territoire non défriché et qu’aucun gros studio n’avait tourné là depuis… 50 ans je crois. Il n’y avait pas d’infrastructure et pas assez d’hôtels pour tout le monde. Nous avons tout ramené de Floride : du papier toilette à la caméra. Tout ce dont nous avions besoin nous l’avons pris avec nous.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform