Clicky



Bons Plans

Facebook veut désormais surveiller votre santé

Publié le | Modifié le
facebook

Facebook plancherait sur plusieurs applications qui lui permettraient de récolter des données sur la santé de ses utilisateurs.

Après Google et son laboratoire Google X qui mènent des expériences dans le domaine des neurosciences et son logiciel Google Fit, Apple et sa nouvelle application Healthkit, c’est au tour de Facebook de s’intéresser de très près à votre santé. Le réseau social, qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs, étudierait plusieurs projets qui lui permettraient de récolter de précieuses données en rapport avec la santé et les pratiques sportives de ses utilisateurs.

Dans sa quête de solution pour monétiser son réseau social, la firme de Mark Zuckerberg s’attaque là à un domaine qui s’avère assez sensible.

Des communautés de soutien entre malades

Si au niveau du fitness on connaît déjà les traditionnels traqueurs d’activités et autres partages de ses performances sportives sur son mur Facebook (comme avec l’application Runtastic), concernant la santé le domaine est encore à défricher.

Facebook plancherait en premier lieu sur des « communautés de soutien » qui permettrait de mettre en contact des personnes atteintes des mêmes pathologies afin que ces dernières s’entraident dans leur combat contre la maladie. Lors d’un Brainstorming entre les membres des équipes du réseau social, un projet de création d’applications « préventives » qui permettraient aux utilisateurs de Facebook d’adopter les bonnes pratiques pour rester en bonne santé serait également ressorti.

Pour le moment, tout cela ne reste qu’a l’état d’idées jetées en l’air pour les équipes de Mark Zuckerberg. Si ces projets venaient à voir le jour, nul doute que de nombreuses polémiques arriveraient dans le même temps ! La collecte de données médicales sur un réseau social qui n’est pas exemplaire en terme de respect de la vie privée de ses utilisateurs pourrait conduire à des dérives qui, il faut l’avouer, peuvent paraître assez inquiétantes. Et vous, seriez-vous prêt à diffuser une partie de votre dossier médical sur Facebook ?

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform