Clicky



Bons Plans

Facebook veut avoir son propre Le Bon Coin

Publié le

Le réseau social Facebook souhaite bientôt proposer une place de marché sur laquelle les internautes pourront vendre et acheter des biens ou des services.

Le numéro un des réseaux sociaux teste depuis un petit moment, en Australie, une fonctionnalité “Local Market” intégrée directement à l’application Messenger qui est disponible sur iOS ou Android. Local Market est une plateforme proposant de vendre et d’acheter des articles dans plusieurs catégories avec notamment une barre de recherches pour plus de précisions sur un produit en particulier. Les utilisateurs peuventaussi suivre des collections comme « Tout est gratuit », « Tout à 1 € », « Chaud et confortable » ou encore « Vêtements masculins ».

Etant donné que Facebook est très souvent utilisé pour vendre et acheter des objets par le biais de divers groupes, le réseau social de Mark Zuckerberg souhaiterait donc proposer via Local Market, une sorte de Le Bon Coin mais également un concurrent de taille face à Craigslist ou Etsy. Pour l’instant pas de date de sortie officielle, puisqu’il s’agit de quelques tests comme l’indique le porte-parole de l’entreprise :« Nous sommes dans les premières phases des tests de nouvelles manières de permettre aux personnes de découvrir, acheter et vendre des articles sur Facebook ».

Un photographe allemand veut défier Facebook

C’est bien connu, le réseau social Facebook supprime très souvent (et très rapidement) les photos montrant des personnes nues mais bizarrement certains commentaires racistes ou xénophobes ne sont pas souvent supprimés à cette rapidité. Un photographe allemand en a fait les frais et a décidé de répondre a sa manière pour tenter de défier Facebook.

L’homme propose donc un cliché montrant une femme seins nus et en petit culotte devant un homme qui tient une pancarte avec une phrase xénophobe : “N’achetez rien chez les métèques”. La photo présente aussi une mention indiquant “une de ces personnes viole les régles de Facebook”. Pour protester contre la politique du réseau social plus conciliante sur les commentaires xénophobes que sur la nudité, des milliers d’internautes ont partagé la photo de Olli Waldhauer.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform