Clicky



Bons Plans

Facebook s’attaque aux “J’aime” suspects

Publié le | Modifié le

Facebook vient d’annoncer sa volonté de faire la chasse aux mentions “J’aime” ne respectant pas ses conditions d’utilisation.

Dans un billet publié sur son blog, le réseau social explique sa volonté de lutter contre les entreprises qui proposent d’augmenter les “J’aime” sur certaines publications contre de l’argent, mais aussi les “J’aime” obtenus à partir de malwares ou de comptes compromis.

Le site souhaite donc réduire ce type de démarche qui “violent les conditions d’utilisation de Facebook” et annonce avoir “amélioré les efforts de nos serveurs pour retirer les mentions “J’aime” qui auraient été gagnées par des moyens violant notre politique de service”.

Facebook déclare que “Ces fournisseurs tiers essaient souvent d’utiliser des formes de logiciels malveillants pour générer des Like frauduleux, ce qui est préjudiciable pour tous les utilisateurs, et Internet dans son ensemble”. Il ajoute également avoir “été construit sur le principe de l’identité réelle et nous voulons que cette même authenticité s’étende aux pages”.

Le réseau social espère réduire à moins de 1% la part des mentions “J’aime” suspectes grâce à ses efforts en la matière.

Selon Facebook, “Cette amélioration permettra aux pages de produire des contenus plus pertinents et intéressants, et les marques auront une meilleure idée du soutien qu’elles rassemblent autour de leurs contenus”.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform