Clicky



Bons Plans

Facebook s’allie à Baidu pour s'imposer en Chine ?

Publié le | Modifié le

Tribune rédigé par Samuel Mayol enseignant en Marketing à l’ICD, spécialiste de l’Internet

Facebook serait en passe de signer un accord avec le géant de l’Internet chinois Baidu, dans le but de conquérir le marché Chinois.

Facebook est aujourd’hui interdit en Chine, où seuls des réseaux sociaux chinois sont autorisés ; Facebook, comme Twitter, n’a pas reçu l’agrément des autorités parce que le réseau social ne respecte pas les règles chinoises sur la censure. Si des moyens de contournement existent, le taux de pénétration de Facebook en Chine, estimé à 0,09 %, est quasi nul, alors que dans d’autres pays asiatiques, et notamment l’Indonésie, le réseau social est en position de force.

Ainsi, Facebook, exploitant du premier réseau social mondial sur Internet, serait en train de chercher un moyen de s’attaquer au marché chinois et ses 450 millions d’internautes. Comme Google (qui a connu quelques accrochages), Facebook compte s’attaquer à la Chine, avec tout ce que cela comporte comme défis à relever, notamment vis à vis de la censure. Afin de faciliter son implantation en Chine, Facebook réfléchirait ainsi à passer une alliance avec une entreprise locale.

Dans les faits, selon le site chinois Sohu et l’agence de presse Bloomberg, le réseau social aurait déjà passé un accord avec le géant de l’Internet en Chine, Baidu, vu comme étant le Google chinois. De ce contrat, devrait naître un réseau social construit conjointement par les deux firmes, spécifiquement réservé aux internautes chinois. L’accord, qui n’a pas été confirmé officiellement, interviendrait après une série de rencontres entre Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, et Robin Li, le PDG de Baidu, qui ont eu lieu ces derniers mois.

Cette alliance devrait permettre à Baidu de développer son activité dans le domaine du réseau social, direction que la firme avait déclaré précédemment vouloir prendre. L’accord ne serait donc pas dénué de sens, et donnera naissance à une nouvelle plateforme social “respectueuse des contraintes liées à la censure”… Facebook, déjà très critiqué au niveau de sa politique concernant les données privées, risque de s’attirer de nouvelles polémiques en s’installant dans un pays où les contrôles effectués par le parti dirigeant sont très mal vus par les défenseurs des droits de l’Homme…

De manière générale, les sociétés qui souhaitent s’implanter en Chine doivent passer par la création de nouvelles sociétés dans lesquelles elles s’allient avec un acteur chinois. Google, qui a contourné cette règle non écrite, fait face depuis plus d’un an à une série de difficultés avec les autorités chinoises, que le moteur de recherche avait accusées début 2010 de couvrir des tentatives de piratage visant des comptes Gmail.

Début février, Robin Li avait annoncé que Baidu cherchait à développer davantage de services sociaux, estimant qu’il s’agissait d’un marché porteur. Pour Facebook comme pour la plupart des entreprises américaines, la Chine est un marché stratégique, particulièrement complexe, mais le pays compte le plus grand nombre d’internautes au monde.

Le partenariat avec Baidu n’aboutirait pas à l’ouverture de Facebook à la Chine, mais à la création d’un réseau social distinct, qui ne serait pas compatible avec le réseau social tel qu’il est utilisé dans le reste du monde.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform