Clicky



Bons Plans

Facebook ouvre grand les portes de son projet

Publié le

Après avoir été critiqué pour atteinte à la "neutralité du net", le projet Internet.org, lancé par Facebook en 2013 va s'ouvrir à tous les développeurs et entrepreneurs qui souhaitent y participer.

Le projet Internet.org permet de rendre accessible certains services internet gratuitement aux populations les plus pauvres. C’est une œuvre plutôt charitable et on pourrait en féliciter Mark Zuckerberg qui en est à l’origine, mais certains pays comme l’Inde, il y a peu, dénoncent une atteinte à la “neutralité du net”, les services offerts seraient très restreints et “trop” favorables au plus grand réseau social du monde selon eux.

Internet.org : un projet lancé en 2013

C’est en août 2013 que Mark Zuckerberg décide de lancer un projet de grande envergure : rendre accessible Internet à tous ceux qui n’en ont pas les moyens. Le projet baptisé Internet.org nait alors d’un partenariat avec les plus grands noms du web et de l’industrie technologique, y participent Facebook, bien sûr, Ericsson, Opera, Nokia, Mediatek, Qualcomm et Samsung. Ainsi, grâce à l’application Internet.org installé sur un mobile, certains services sont accessibles gratuitement, comme Facebook, Messenger, Wikipedia ou encore Google Search. Tous les frais de connexion sont pris en charge par les services télécom locaux.

Le mois dernier plusieurs participants au projet en Inde ont choisi de se retirer car selon eux, tous les services en ligne devraient être accessibles, pas seulement ceux choisis par Facebook. Des services locaux se retrouvaient lésés et accusait Mark Zuckerberg d’atteinte à la “neutralité du net”.

Facebook ouvre son projet à tous les développeurs

Le PDG de Facebook avait défendu son projet au travers d’un communiqué le 17 avril. Apparemment cela n’a pas suffi à apaiser les mécontents et il a annoncé via une vidéo que désormais le projet serait ouvert à tous les développeurs et entrepreneurs qui désirent y participer. “Notre objectif avec Internet.org est de travailler avec les développeurs et les entrepreneurs autant que possible afin d’étendre les bénéfices de la connectivité aux communautés diverses et locales. Pour y parvenir, nous allons offrir des services à travers Internet.org dans le sens de la transparence et de l’inclusion.”

Toutefois, pour pouvoir entrer dans le projet il faudra respecter quelques règles. Les applications devront être économes en données mobiles, adaptées aux smartphones et encourager l’exploration d’Internet.

Avec cette nouvelle particularité, les utilisateurs auront plus de choix dans les applications qu’ils désirent installer.

Source : Numerama.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform