Clicky



Bons Plans

Facebook : la rétrospective de l’année lui rappelle la mort de sa fille

Publié le | Modifié le
La rétrospective Facebook rappelle à Éric Meyer la mort de sa fille

Un père de famille a eu la désagréable surprise de voir l’application Facebook lui suggérer la mort de sa fille dans sa rétrospective 2014.

Vous en aviez assez des vidéos Dubsmash ? Rassurez-vous, une nouvelle fonctionnalité va prendre la place des Playbacks de vos amis. Vous avez déjà peut-être vu passer de nombreux posts « Retrospective de l’année 2014 » sur votre mur Facebook. En effet, depuis quelques jours, le réseau social de Mark Zuckerberg vous propose de partager les meilleurs moments de votre année 2014 via une application qui sélectionne de manière automatique certaines des choses importantes qui vous sont arrivées.

Mais voilà, il arrive parfois que la machine dénuée d’émotion ne fasse pas le tri entre les bons et les mauvais, voire très mauvais moment. C’est l’amère expérience qu’a faite un père de famille qui a perdu sa fille en 2014.

La rétrospective Facebook lui rappelle la mort de sa fille

Eric Meyer est développeur informatique et c’est lui qui dénonce les maladresses de l’application mise en place par Facebook. Dans la rétrospective de l’année 2014 générée automatiquement, l’algorithme a jugé bon de faire allusion au décès de sa fille de 6 ans des suites d’un cancer au cerveau. Une vignette qui lui a été proposée en rapport avec un post de blog que l’homme avait partagé sur le réseau social.

C’est de nouveau sur son blog que l’homme dénonce la maladresse de Facebook dans un message accablant pour les services de la plateforme « Pour ceux d’entre nous qui ont vécu la mort de proches, ou qui ont passé de longues périodes à l’hôpital, ou ont dû affronter un divorce, la perte d’un emploi ou n’importe quelle autre crise parmi des centaines possibles, nous n’avons pas forcément envie de regarder en arrière » écrit-il amer.

La rétrospective Facebook divise la toile

Les équipes de Facebook n’ont pas tardé à prendre contact avec Éric Meyer pour s’excuser personnellement de cette maladresse. Jonathan Gheller, le chef de projet de l’application, a lui-même contacté le père meurtri pour lui présenter ses excuses. Il a ensuite déclaré au Washington Post « L’application a été géniale pour énormément de gens, mais clairement, dans ce cas, nous lui avons causé de la souffrance plus que de la joie. Nous pouvons faire mieux. »

En marge de cette triste affaire, il semblerait que la rétrospective 2014 proposée de manière automatique par Facebook dans le fil d’actualité des utilisateurs commence à agacer beaucoup d’internautes. Les messages de ras-le-bol commencent à pleuvoir sur Facebook et sur Twitter.

Source : Washington Post
Crédits Photos : Capture Facebook
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform