Clicky



Bons Plans

Facebook F8 : Interactivité entre applications et authentification anonyme

Publié le
Facebook Login anonyme

Lors de sa conférence développeurs, Facebook a annoncé des nouveautés intéressantes, autant pour le développement que pour les utilisateurs.

Cela faisait presque trois ans que Facebook n’avait pas tenu sa traditionnelle conférence F8 dédiée aux développeurs, la dernière en date ayant pris place le 22 septembre 2011. À l’époque, Mark Zuckerberg avait présenté le nouveau profil Timeline et plusieurs nouveautés mettant clairement en avant les moindres détails de la vie de ses utilisateurs. Cette fois, le patron du réseau social a présenté une conférence entièrement dédiée à LA plateforme du moment : le mobile. Et qui dit mobile, dit applications et utilisateurs, car actuellement ce sont pas moins de 80% des applications mobiles Android et iOS qui utilisent Facebook Connect, un chiffre en constante évolution qui ne rassure pas forcément les utilisateurs puisque, souvent, Facebook Connect donne accès à un certain nombre d’informations personnelles aux développeurs.

Mark Zuckerberg s’est donc penché sur ce que désirait les utilisateurs « essayer des applis sans avoir peur » et a ainsi présenté Anonymous Login, ou l’authentification anonyme si vous préférez. Accessible à une petite poignée de développeurs pour le moment, ce service va permettre aux développeurs de proposer une connexion à ses services via Facebook, sans qu’aucune information ne transite entre les deux partis. Zuckerberg estime qu’une fois un service pris en main via cette authentification anonyme, l’utilisateur sera peut-être plus enclin à se connecter avec son profil. Par ailleurs, lorsque les utilisateurs voudront se connecter avec leur compte Facebook en utilisant le traditionnel bouton bleu, ils auront désormais accès à une liste claire des différentes permissions réclamées par l’application, lesquelles pourront être accordées ou refusées.

Facebook Login

AppLinks va créer un lien entre les applications

Si ces deux premières nouveautés permettront surtout à la société de renouer avec la confiance de ses utilisateurs, Facebook introduit par ailleurs une nouvelle fonctionnalité nommée AppLinks et celle-ci saura ravir autant les développeurs que les utilisateurs. Présenté sous la forme d’un kit de développement open source, AppLinks va en fait permettre aux développeurs de mieux gérer les différentes interactions entre leurs applications. Déjà adopté par Quip, Spotify, Pinterest, Hulu, Songkick, Rhapsody, Mailbox, Mixcloud ou encore Rdio, le service va fonctionner comme une URL et va permettre de créer des liens entre les différentes applications. Exemple tout bête : désormais, lorsque vous naviguerez sur Songkick à la recherche du concert de votre artiste préféré, vous pourrez d’un clic aller écouter son dernier album sur Spotify puis, d’un autre clic, revenir sur Songkick afin de finaliser votre commande de tickets pour son futur concert. « C’est une ligne de code pour envoyer l’utilisateur d’une application à une autre et le faire revenir » indique Ilya Sukhar, le fondateur et patron de Parse (acquis par Facebook en avril 2013).

Facebook a par ailleurs annoncé qu’une garantie de stabilité de deux ans serait désormais assurée aux développeurs concernant ses API, ce qui veut dire que chaque API aura sa version et que chacune sera supportée durant deux années, même si celle-ci est mise à jour. Mark Zuckerberg affirme que cela devrait permettre de créer une plateforme mobile encore plus stable et permettre aux développeurs de créer encore plus d’applications.

Voici à quoi ressemblera l'intégration de AppLinks dans les applications.

Voici à quoi ressemblera l’intégration de AppLinks dans les applications.

Un nouveau service pour des publicités mieux ciblées

Enfin, après avoir rappelé que le mobile génère désormais 60% de ses revenus et qu’elle dispose d’un réseau d’un million d’annonceurs, la société ne pouvait pas passer à côté de la publicité et a annoncé Facebook Audience Networks, un service permettant aux développeurs de monétiser facilement leurs applications. Via quelques lignes de code, les développeurs pourront désormais proposer des publicités bien mieux ciblées dans leurs applications et cela via trois formats : la bannière, l’interstitiel et le native advertising.

Facebook Audience Networks

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform