Clicky

Se souvenir de moi ? | Mot de passe oublié ?

Facebook confirme la diffusion des données de 6 millions d’internautes

Publié le
Facebook

Facebook a été victime d’une panne et cela a causé la diffusion des données de 6 millions d’internautes.

Facebook s’est rendu compte qu’une panne avait touché son réseau social. Cela n’a pas été sans conséquence puisque les e-mails et numéros de téléphone de 6 millions d’utilisateurs ont été partagés. Facebook indique dans son rapport que les internautes victimes de cette diffusion ont été prévenus et la société de Mark Zuckerberg assure que l’impact est minimal. Selon les informations transmises sur Internet, les données partagées n’auraient pas été accessibles à des personnes qui n’avaient pas de lien avec les victimes. Facebook estime que cela n’est pas réellement dommageable puisque les utilisateurs qui ont eu connaissance de ces coordonnées étaient déjà au courant.

Pas d’utilisation malveillante

Le bug de Facebook se trouverait du côté du rapatriement des données personnelles. À ce jour, le réseau social n’aurait toutefois pas reçu de plainte concernant la mise à disposition des informations à des personnes malveillantes. Aucun comportement anormal n’aurait été enregistré pendant la période du partage des données. L’entreprise précise également que ce problème est irritant et embarrassant, mais elle souhaite rassurer les utilisateurs du réseau « même avec une équipe forte, aucune entreprise ne peut prévenir les pannes à 100% ». La société de Mark Zuckerberg mettrait tout en œuvre pour protéger au maximum les informations des internautes.

Les précisions de Facebook

Facebook donne davantage d’informations dans son rapport « Si une personne téléchargeait une archive de son compte Facebook via l’outil Download your information » elle pouvait se retrouver avec des coordonnées qui n’étaient pas les siennes. Selon le réseau social, chacune des données a été téléchargée au maximum deux fois. Ce bug n’aurait toutefois pas concerné les données financières des 6 millions de victimes.

Source : Facebook
Alexandra
Vous avez aimé cet article ?

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Facebook confirme la diffusion des données de 6 millions d’internautes sur Begeek.fr
Topic Associés
Articles Liés
2 Commentaires
  1. Yves - le 22/06/2013 14:29:14

    Ne pas oublier qu’il n’y a pas de « fatalité technique » et encore moins légale à la goinfrerie actuelle d’information personnelles, vrais noms plus ou moins imposés, etc. Par contre besoin d’un nouveau rôle, notion de compte, possibilité de déménager, aucun besoin d’ID unique par utilisateur partagé entre les services. Peut-être temps de s’en rendre compte au sujet IDeNum par exemple, non ?
    http://wp.me/p1q74G-5v (dossier repris par F Pellerin actuellement)

  2. Journal - le 22/06/2013 16:04:09

    Nous ne sommes plus du tout en état de veille…veille… veille.
    Je ne sais pas pourquoi mais cette racine m’interpelle : veille comme une merveille qui ne me rappelle pas le jour d’avant, mais toujours le jour d’après!
    Qui dit veille dit lendemain… qui dit hier songe déjà à demain.

    Ce n’est pas demain la veille… quelle formidable dépréciation du temps… du courant irréversible des passions… ça va mais ça ne revient plus! Tout est dit.
    Pas la peine de s’accrocher au vent … perte de temps… perte de soi.
    La veille déchante… c’est le lendemain qui chante et enchante…

    Y a pas que la veille il y a aussi l’éveil… pour déterminer notre niveau de conscience, de présence et de consistance…
    Heureux les éveillés … car ils ne fermeront jamais l’œil!
    Il y a éveil quand ce n’est plus l’âme qui est coffrée dans un corps, mais le corps enfermé dans une âme… quand c’est le cas, on peut être assuré que c’est l’esprit qui veille au grain. L’esprit soit dit en passant est le vigile le plus vigilant. Quand il perd les choses de vue, c’est la mort dans l’âme.

    Que tous ceux qui ne sont pas suffisamment éveillés…Ouvrent l’œil…
    Car Ils sont surveillés, du coin de l’œil…
    Qu’on ne s’y trompe pas, on ne veille pas sur nous… on nous surveille !
    On ne nous protège pas… On nous épie, on nous espionne!
    Pas pour nous empêcher de fermer l’œil mais pour nous empêcher de l’ouvrir…

    Dormez … dormez braves gens ! On vous surveille…du berceau jusqu’à la tombe!
    Pas les anges de la volupté, mais les démons de la perversité, qui sévissent sur tous les réseaux schizos : Twitter, Facebook et Google sont encombrés de vigiles malveillants ! Qui sont là pour vous vendre au plus offrant!

    Je n’ai plus envie de dormir… je me réveille… je ne suis pas un numéro, je suis une femme libre … Et j’ai une petite idée pour cet automne, la Révolution des personnes… On se rend tous le 5 novembre place de la Concorde et on y brûle nos pièces d’identité pour redevenir personnes!
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/la-mere-veille/

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir ? Vous devez être connecté pour réagir à cet article.

J'ai un compte


Mot de passe oublié ?

Je n'ai pas de compte créer un compte en 15 secondes Créer un compte

Test produits