Clicky



Bons Plans

Facebook cerne mieux votre personnalité que vos proches

Publié le

Selon cette étude, votre empreinte digitale permettrait à un ordinateur d'être plus à même de juger votre personnalité que vos proches.

S’il vous fallait une preuve supplémentaire que les ordinateurs et les sites tels que Facebook peuvent en savoir beaucoup sur vous, rien qu’en analysant votre comportement sur les réseaux sociaux, alors ce qui suit devrait être un bon point de départ. En effet, une étude menée par des chercheurs des universités de Cambridge et de Stanford prouve que les ordinateurs sont capables de mieux définir notre personnalité que nos plus proches amis, nos parents ou même notre conjoint.

Pour réaliser cette étude, ce sont quelques 86 220 volontaires qui ont été mobilisés sur Facebook afin de répondre à un questionnaire de personnalité visant à déterminer les cinq principaux traits de personnalité (extraversion, névrosisme, agréabilité, caractère consciencieux, ouverture à l’expérience). Ensuite, les chercheurs ont rapproché les résultats des “j’aime” de quelques 70 520 participants afin d’en extraire des données. Et pour finir, plus de 32 000 des volontaires ont invité quelques proches à effectuer un test au sujet de leur personnalité afin de comparer les résultats avec ceux de l’ordinateur.

Avec 10 likes, l’ordinateur dresse le portrait d’une personne

Le résultat ? Et bien il se trouve que l’ordinateur est bien plus proche de la vérité que les proches de nos chers volontaires. Mieux encore, le système conçu pour l’étude n’a besoin que de 10 “j’aime” pour dresser le portrait d’une personne, tandis que les amis en ont besoin de 70, les membres de la famille 150 et le conjoint 300. Imaginez donc ce que Facebook peut faire avec les centaines de “j’aime” de chaque membre…

Selon Wu Youyou, chercheuse du centre de psychométrie de l’Université de Cambridge, “dans l’avenir, les ordinateurs seront capables de déterminer nos traits psychologiques et de réagir en fonction, ce qui devrait ouvrir la voie à l’émergence de machines dotées d’intelligence socio-émotionnelle.” En substance, cela pourrait donner des choses intéressantes, mais les scientifiques ajoutent que “dans le futur, les gens pourraient abandonner leur propre jugement psychologique et se fier aux ordinateurs lorsqu’ils auront à prendre des décisions importantes pour leur vie, telles que choisir des activités, des choix de carrière ou même un partenaire romantique…” Voilà qui donne matière à réflexion !

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform