Clicky



Bons Plans

Un étudiant crée un logiciel capable de contester les PV

Publié le | Modifié le
PV de stationnement

Un jeune étudiant britannique a mis au point un "robot-avocat" capable de contester les PV de stationnement.

Prendre un avocat pour contester un PV de stationnement coûte cher, voilà pourquoi Joshua Browder, un jeune étudiant britannique scolarisé à l’université de Stanford aux États-Unis, a créé un logiciel capable de « remplacer » un avocat.

Un « robot-avocat » pour contester les PV

Joshua Browder a crée fin 2015 son logiciel dont le but est de « remplacer » un avocat dans les affaires de contestation de contraventions. Baptisé DoNotPay (ne payez pas), ce logiciel est capable de rédiger automatiquement des argumentaires juridiques permettant de contester devant la justice les amendes de stationnement. Les utilisateurs peuvent bénéficier de cet avocat virtuel gratuitement, ils n’ont qu’à répondre aux questions posées pour recevoir automatiquement un argumentaire juridique adapté à leur situation, afin de pouvoir ensuite porter réclamation et faire annuler leur PV.

Interrogé par le site Metro, Joshua Browder explique qu’il a eu l’idée de créer ce logiciel après avoir reçu un certain nombre de PV « parfois infligés de manière injuste ». Selon le jeune homme, « les problèmes judiciaires sont un fardeau pour les personnes les plus désavantagées. Avec des technologies telles que mon robot, j’espère que chaque personne à travers le monde aura le droit au même degré de protection qu’un milliardaire ».

3 millions d’euros d’amende épargnés

Le logiciel du jeune homme de 19 ans a permis aux utilisateurs d’obtenir gain de cause dans 47 % des affaires, ce qui représente un total de 95.000 contraventions annulées soit 3 millions de dollars d’amende épargnés. Le logiciel du jeune homme a été tellement bien accueilli par les utilisateurs que l’éventail des compétences du « robot-avocat » ont été élargies. Le logiciel est désormais capable de traiter d’autres affaires comme des retards d’avion ou de train. Joshua Browder souhaite désormais développer son robot à New York, au Canada et au Mexique d’ici à quelques mois.

Source : nouvelobs
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform