Clicky



Bons Plans

Espace : la photo de la galaxie la plus lointaine jamais observée dévoilée

Publié le

Deux scientifiques ont réussi à fournir le cliché de la galaxie la plus lointaine jamais observée par l’homme.

« Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine »… Voilà à quoi pourrait se résumer le cliché de la galaxie EGS-zs8-1 dévoilé par deux astronomes dans la revue scientifique américaine Astrophysical Journal Letters. Cette photo nous permet en effet de voir à quoi ressemble la galaxie la plus éloignée et la plus ancienne jamais observée par l’homme et par conséquent, l’objet le plus éloigné jamais photographié.

670 millions d’années après le Big Bang

Les premiers à avoir observé EGS-zs8-1 sont les télescopes spatiaux Hubble et Splitzer qui ont réussi à capter cet objet céleste qui serait l’un des plus brillants et les plus massifs de la toute première enfance de l’Univers. Mais sa distance précise a pu être déterminée grâce au télescope Keck I située à Hawaï qui permet d’observer plusieurs galaxies en même temps.

Selon les astronomes responsables de cette étude, EGS-zs8-1 se serait formée 670 millions d’années après le Big Bang qui a créé l’univers il y a 13,8 milliards d’années.

Permettre de comprendre la formation des galaxies

Selon Pieter van Dokkum, co-auteur des travaux sur EGS-zs8-1, cette découverte permet d’ajouter « une nouvelle pièce au puzzle de la manière dont se sont formées les premières générations de galaxies ». Son collègue Garth Illingworth, professeur d’astronomie et d’astrophysique à l’Université de Californie à Santa Cruz estime que l’observation de EGS-zs8-1 est « L’une des découvertes les plus spectaculaires de Hubble et de Spitzer ces dernières années est le nombre inattendu de ces galaxies très lumineuses au début de l’univers, proche de la période à laquelle les premières galaxies se sont formées ».

Pour affiner leurs travaux sur les galaxies massives très éloignées, les astronomes comptent beaucoup sur la mise en service du successeur de Hubble. Le télescope James Webb (JWST), cent fois plus puissant que son grand frère, permettra de remonter jusqu’à 300 millions d’années après le Big Bang et de percer les mystères des premières galaxies formées juste après ce dernier.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform