Clicky



Bons Plans

Erwin Schrödinger : L’expérience du chat mort-vivant trône sur Google

Publié le

Erwin Schrödinger aurait eu 126 ans, Google a donc décidé de dévoiler un Doodle avec l’expérience du félin.

Erwin Schrödinger avait mis au point une expérience assez atypique baptisée « le chat de Schrödinger ». Cela explique donc la présence du chat sur le moteur de recherche Google. Ce physicien souhaitait mettre cet animal dans une boîte fermée. L’objectif était de montrer les lacunes de la mécanique quantique. Il avait donc mis au point un procédé permettant de tuer le chat lorsque la désintégration d’un noyau radioactif était observée. Dans la boîte, Erwin Schrödinger disposait un flacon de poison, de la matière radioactive ainsi qu’un compteur Geiger. Ce dernier cassait le flacon et le chat inhalait le poison mortel.

Le chat est mort ou vivant ?

Erwin Schrödinger voulait que le processus microscopique (désintégration d’un noyau radioactif) se traduise par un processus macroscopique (le décès du félin). Il voulait donc montrer les lacunes de la physique quantique, car il est possible d’affirmer que le chat est mort lorsqu’une observation est faite. Dans le cas contraire, le chat est-il encore vivant ou est-ce l’action d’ouvrir la boite qui tue le félin ? Ainsi, dans le monde quantique, un objet peut avoir plusieurs états et c’est ce qui est mis en avant avec le Doodle du jour. Il représente l’équation d’Erwin Schrödinger et ce fameux chat sur lequel les travaux de ce scientifique ont reposé.

“La curiosité tua le chat”

Erwin Schrödinger a pu obtenir pour ses travaux le prix Nobel de Physique en 1933. Il a également déchaîné les passions parmi les physiciens puisque le chat mort-vivant a été au cœur de nombreuses questions. Il est également connu, car il travaillait avec le célèbre Albert Einstein. Il avait donc entretenu une correspondance en 1935. Il est mort une trentaine d’années plus tard, le 4 janvier 1961. Il a également été à l’origine de nombreuses blagues puisque le chat mort-vivant a véritablement déchaîné les passions et il est parfois cité avec le proverbe anglophone « Curiosity killed the cat » que l’on peut traduire par « la curiosité tua le chat ».

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform