Clicky



Bons Plans

DuckTales : notre avis sur un reboot qui va vous en boucher un coin

Publié le | Modifié le
DuckTales

Le reboot de DuckTales version 2017 est ni plus ni moins l'une des meilleures choses qui soient arrivées à la télévision dernièrement. Voici notre critique.

“Encore un reboot ?! Et un dessin animé en plus ?! L’industrie n’a vraiment plus aucune imagination.” Telle a probablement été la première réaction de bien des personnes lors de l’annonce d’un reboot de Duck Tales (La Bande à Picsou par chez nous) par Disney XD. Et pourtant, DuckTales version 2017, en tout cas ses deux premiers épisodes de 20 minutes diffusés, sont tout sauf un redémarrage inutile et raté.

Un reboot qui mérite une palme d’or

L’histoire de départ reste globalement la même : désormais assez âgé et reclus dans son manoir, Scrooge McDuck (Picsou) est le canard le plus riche du monde grâce à ses nombreuses aventures et expéditions passées. Il n’a pas parlé à son neveu Donald depuis 10 ans. Aussi, lorsque ce dernier débarque chez lui accompagné de ses 3 neveux Huey, Dewey et Louie (Riri, Fifi et Loulou), qui admirent Picsou et n’en font qu’à leur tête, les choses vont bouger. À tel point que cela va donner envie à Picsou de repartir à l’aventure avec eux et la jeune Webby (Zaza). Pour les transporter, ils pourront compter sur le maladroit Launchpad McQuack (Flagada Jones).

Le premier épisode permet d’introduire cette situation, quand le deuxième emmène directement nos aventuriers à la recherche de l’Atlantide où un rival de Picsou souhaite également se rendre. Autant dire que les choses ne traînent pas et qu’on ne s’ennuie pas.  Le style graphique particulier du show passe finalement très bien et animation et mise en scène sont très réussies. Rien à dire sur la forme donc, tandis que le fond n’est pas en reste.

Les dialogues et blagues font mouche et surtout le casting vocal est, n’ayons pas peur des mots : épique. Outre David Tennant (Doctor Who) et son accent anglais si particulier dans la peau de Picsou, on appréciera spécialement les performances de Danny Pudi (Community), Ben Schwartz (Parks & Recreation), Beck Bennett (SNL), Kate Micucci (Scrubs) ou encore Tony Anselmo (la voix officielle de Donald depuis 1985 et bon courage pour le comprendre sans sous-titres).

En plus de proposer une aventure légère et pleine de bonne humeur, DuckTales 2017 se permet même (il me semble, mes connaissances de l’univers de Duck Tales restent limitées) de proposer quelque chose qui n’avait jamais été fait avant. Nous n’en dirons pas plus pour ne pas gâcher la surprise, mais il semblerait que Disney XD souhaite explorer des éléments de son univers peu utilisés jusqu’ici. Bref, à moins de complètement s’effondrer par la suite, DuckTales s’annonce comme l’un des meilleurs dessins animés de l’année, et ce pour toutes les tranches d’âges.

DuckTales : notre avis

Jusqu’ici, DuckTales est un sans faute. Bien écrit, sympathiquement animé, drôle et touchant et doté d’un casting 5 étoiles qui donne tout, ce reboot se permet même d’explorer des choses nouvelles tout en restant dans les clous originaux et en multipliant les clins d’oeil. Petits et grands, habitués ou non à la version originale, devraient passer un bon moment devant leur écran avec pourquoi pas un bol de céréales pour accompagner le tout histoire de jouer la carte de la nostalgie à fond.

Le seul problème avec DuckTales finalement – en dehors de donner envie d’une version animée de La Jeunesse de Picsou -, c’est que sa diffusion en France sur Disney XD reste floue et les prochains épisodes n’arriveront outre Atlantique qu’à partir de fin septembre prochain. Autant dire qu’il va falloir se montrer patient.

Crédits Photos : Disney
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform