Clicky



Bons Plans

Du porno en 3D sur l’occulus rift, le sexe virtuel pour bientôt

Publié le

Palmer Luckey, le fondateur de la compagnie Oculus VR a annoncé que le contenu à caractère érotique et même pornographique ne sera pas bloqué par son casque de réalité virtuelle, l'Oculus Rift.

Interrogé lors d’une conférence sur la réalité virtuelle qui avait lieu hier dans la Silicon Valley, Palmer Luckey, fondateur de la société qui développe l’Oculus Rift a annoncé que son casque de réalité virtuelle pourra accueillir sans aucune restriction des contenus érotiques et pornographiques.

Les contenus pour adultes autorisés sur l’Oculus Rift

Pour Palmer Luckey, l’Oculus Rift “est une plate-forme ouverte. Nous ne contrôlons pas quels logiciels peuvent tourner dessus. Et c’est important”. Voilà sa réponse lorsqu’on lui a demandé sa position quant à la future présence de contenus pour adultes sur son casque de réalité virtuelle. C’est l’industrie du porno qui va se frotter les mains. En effet il y a fort à parier que les jeux érotiques et autres applications coquines vont faire leur apparition dès la sortie du casque en 2016.

Cette décision vient à contre-courant alors que les autres constructeurs de lunettes virtuelles tels que Samsung ou Sony laissaient penser qu’ils n’étaient pas aussi ouverts d’esprit que le fondateur de Oculus VR.

En outre, ces propos ont de quoi surprendre lorsque l’on sait que la société Oculus VR appartient à Facebook qui l’avait racheté pour 2 milliards de dollars en mars 2014. On sait que le réseau social refuse totalement les contenus pour adultes sur son site.

2 vidéos avaient fait le buzz en début d’année. On y voyait la réaction d’hommes et de femmes, plutôt jeunes dans la première et plus âgés dans la 2ème, en train de tester la visualisation de scènes pornographiques avec l’Oculus Rift.


Plus de laxisme de la part de Facebook sur l’Oculus Rift ?

Les jeux et applications destinés au casque de réalité virtuelle devront avoir l’approbation de Facebook qui devrait contrôler le contenu de la boutique officielle, l’Oculus Store. Par contre le casque accueillera également des logiciels de sources non-officielles et le réseau social n’interviendrait pas dans ces cas-là.

Source : Numerama
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform