Clicky



Bons Plans

DriveClub : départ et licenciements

Publié le

Sony réduit les effectifs de plusieurs studios

C’est le remue-ménage de printemps dans les studios de jeu vidéo proches de Sony ou appartenant à la marque. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, on apprend par ailleurs que l’homme à la tête du projet Driveclub a démissionné.

Sony a donc confirmé des licenciements dans les équipes de Guerrilla Games Cambridge à qui on doit Killzone: Mercenary ainsi que dans celles de Sony London Studio sans oublier Evolution Studios qui est encore en plein développement de DriveClub. Au sein du studio Evolution justement, c’est Col Rodgers qui était à la tête du projet DriveClub. Et c’est seulement aujourd’hui qu’on apprend que ce dernier a quitté le navire en février dernier. Si on en croit Sony, ce départ serait dû à des raisons familiales. C’est possible, mais on peut aisément imaginer que ce cher Col a tout simplement été remercié par Sony étant donné l’énorme retard accumulé sur le jeu de course de voitures. Pour rappel, ces nouvelles font suite aux licenciements qui avaient déjà frappé le studio Santa Monica le mois dernier ainsi que l’annulation d’une licence qui n’avait jamais été annoncée.

Sony explique que cela fait partie du processus constant d’évaluation de l’adéquation entre besoins et ressources dans les studios de Sony Computer Entertainment. Une bien belle formule pour enrober la logique implacable de la rentabilité économique. Ah oui, dernière chose, Sony assure que le développement de DriveClub n’en sera pas affecté. Et là on aurait bien envie de répondre : pas de souci, nous on a vraiment confiance en lolclub.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform