Clicky



Bons Plans

Disney rachète l'éditeur de jeux pour réseaux sociaux Playdom

Publié le | Modifié le

Quelques jours près avoir racheté l’éditeur Tapulous, Disney a annoncé avoir conclu un accord pour acheter l’éditeur Playdom l’un des principaux concurrents du leader du secteur, Zynga. L’éditeur est spécialisé dans les jeux pour réseaux communautaires sur internet, le montant de la transaction s’élève à 763,2 millions de dollars. M. Pleasants restera responsable de Playdom, qui gardera son siège à Mountain View, dans la Silicon Valley, et sera placé sous la responsabilité du patron des activités numériques de Disney, Steve Wadsworth.

Disney a précisé que les actionnaires de Playdom recevraient, à certaines conditions qui n’ont pas été précisées, 536,2 millions de dollars, plus un total pouvant aller jusqu’à 200 millions de dollars si certains objectifs sont atteints.

Disney compte décliner et rentabiliser ses créations sur un nombre maximum de plates-formes, il s’agit, pour la société “de présenter aux consommateurs ses histoires, ses personnages et ses marques de façon toujours plus attractive”.

Créé en 2008, Playdom revendique 42 millions d’utilisateurs actifs, il est un éditeur de jeux important sur Facebook et dispose de titres populaires sur le site, parmi lesquels Treetopia, Tiki Farm, ou encore Sorority Life, Market Street et Bola. Son jeu Mobster est aussi très joué par les internautes fréquentant MySpace.

“Nous voyons un fort potentiel de croissance en rassemblant l’équipe et les capacités de Playdom avec nos formidables propriétés créatives, nos personnalités et nos marques de renom mondial comme Disney, ABC, ESPN et Marvel”, a justifié le directeur général de Disney Robert Iger dans un communiqué.

“Nous sommes à l’orée d’une occasion qui n’arrive qu’une fois par génération pour transformer la façon dont les gens de tous âges jouent avec leur amis, au-delà des frontières entre appareils, plates-formes et géographies”, a fait valoir quant à lui le directeur général de Playdom John Pleasants, comptant sur Disney pour l’aider à “apporter de formidables divertissements à travers le monde”.

Après Electronic Arts qui a racheté Playfish et Google qui a investi dans Zynga, le social gaming semble désormais devenir incontournable.

[Via AFP]

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform