Clicky



Bons Plans

Détecter la dépression grâce à un bracelet connecté

Publié le
Une personne déprimée Une personne déprimée

La dépression est une maladie qui est bien souvent détectée très tard. Un hôpital va tester bientôt un bracelet connecté capable de déterminer si une personne est déprimée.

Un bracelet connecté capable de détecter les premiers signes de dépression chez une personne a été inventé. Avant de lancer un tel produit sur le marché et qu’il soit utilisé par la médecine, une phase de test va être lancée avec la participation de l’hôpital Saint-Antoine située à Paris.

Le premier bracelet anti dépression en test

S’il existe des bracelets connectés pour surveiller notre santé physique, ce serait le premier capable de mesurer notre santé psychique. Dans notre pays, 1 français sur 5 sera atteint de dépression au moins 1 fois dans sa vie, une maladie qui est bien souvent diagnostiquée trop tardivement.

Ce bracelet est équipé de différents capteurs capables d’enregistrer tout un tas de données comportementales et physiologiques que le médecin va pouvoir analyser pour émettre son diagnostic. Ainsi, la tension artérielle, l’acidité de la peau, le rythme cardiaque et même la lumière perçue sont autant de données récoltées. Le bracelet sera ainsi un outil primordial pour établir le profil du patient et décider une prise en charge.

« Ce bracelet nous aidera à faire le tri. Et si c’est alarmant, cela permettra une meilleure prise en charge« , déclarait Philippe Nuss, psychiatre à l’hôpital Saint-Antoine du XIIème arrondissement de Paris.

Détecter la dépression au plus tôt

La dépression fait partie des maladies qui sont diagnostiquées trop tardivement. Ainsi un tel bracelet permettra de prendre en charge le patient avant qu’il ne sombre dans un état dépressif plus profond. « On n’est pas obligé d’attendre que le patient soit déprimé. Pour l’éviter, on peut mettre en place plein de stratégies plus douces que les médicaments : l’exercice physique, la méditation, l’exposition au soleil… » affirmait le Dr Nuss.

Ce bracelet sera testé à partir du mois de février. En détectant le type de dépression dont souffre un patient, son traitement sera ainsi  mieux adapté.

Source : lci.tf1.fr
Crédits Photos : Flickr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform