Clicky



Bons Plans

Des tentatives d’extorsions basées sur l’affaire MegaUpload

Publié le | Modifié le

L’affaire MegaUpload il fallait s’en douter, a donné des idées aux escrocs sur internet. En effet, depuis quelques jours deux arnaques circulent sur internet afin de tenter d’extorquer de l’argent aux internautes peu méfiants.

Le premier mode opératoire se base sur un email, qui proviendrait soit disant d’un cabinet d’avocats allemand et qui agirait pour le compte de sociétés de production telles que Universal, Sony, EMI, Warner ou encore Dreamworks.

Le but est de faire croire aux victimes qu’elles ont été repérées par les ayants-droits après avoir téléchargé depuis MegaUpload des oeuvres soumises à des droits d’auteur. Les escrocs menacent les internautes ciblés d’une amende de 10 000 euros pouvant être évitée s’ils payent immédiatement la somme de 147 euros.

La seconde arnaque, se cache derrière la fédération allemande de lutte contre le vol de droit d’auteur (GVU). Après l’installation d’un logiciel malveillant, le navigateur internet des victimes est directement redirigé vers une fausse page de GVU. Cette dernière annonce alors à l’internaute qu’il a été démasqué après avoir téléchargé illégalement des fichiers protégés et qu’il doit verser immédiatement 50 euros pour éviter toute poursuite.

Sur son site officiel la fédération a immédiatement déclaré qu’il s’agissait d’une arnaque.

Via : ZDNet
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform