Clicky



Bons Plans

Un député LR veut légiférer face aux dangers que présente Pokémon Go

Publié le

Depuis la sortie officielle de Pokémon Go, le jeu en réalité augmentée est devenu un véritable phénomène de société qui requiert, selon le député LR Vincent Ledoux, un encadrement législatif.

Le député Les Républicains (LR) du Nord, Vincent Ledoux, craint une “chaîne de dangers qui entoure le phénomène Pokémon Go“. Il évoque tant la sécurité des joueurs lorsqu’ils sont plongés dans leur smartphone à la chasse à Pikachu et ses amis, que la collecte des données personnelles mise en place par Niantic Labs, le développeur, pour le bon déroulement de l’expérience vidéoludique. Selon le député il faut légiférer et il a annoncé l’envoi prochain d’une lettre dans ce sens, adressée à la secrétaire d’Etat chargée de l’économie du numérique, Axelle Lemaire.

Pokémon Go présente des risques selon le député Vincent Ledoux

Ce qui ne devrait être qu’un produit de divertissement pourrait se transformer en sujet de dangers potentiels si le législateur n’y prenait garde et ne venait y mettre de l’ordre“, expliquait le député LR à nos confrères du quotidien « Le Figaro ». Il évoque notamment un incident où un joueur avait percuté un muret avec son véhicule alors que celui-ci utilisait Pokémon Go tout en conduisant. Il revient également sur les attroupements des adeptes des petits monstres dans des endroits inappropriés où se trouvent des pokéstops. L’ossuaire de Douaumont dans la Meuse, s’était ainsi retrouvé envahi par les joueurs. Un lieu de recueillement ne se prêtant pas vraiment à ce genre de pratiques il est vrai.

Le jeu est confronté à un vide ou un déficit juridique“, indique M. Ledoux dans son communiqué, et il déplore “qu’il n’existe pas de réglementation applicable aux jeux en ligner qui permettrait d’analyser les risques avant leur mise sur le marché, d’en évaluer leur fonctionnement et de prévoir des modalités d’agrémentation les rendant conformes au droit national et européen“.

La collecte des données également en question

Le député Les Républicains mentionne également le problème de la collecte des données. Les données des joueurs sont envoyées sur les serveurs de Nintendo aux Etats-Unis alors que “les Etats-Unis ne sont pas considérés par les autorités européennes de protection des données à caractère personnel comme assurant un niveau de protection suffisant de notre vie privée” fustige-t-il.

D’après Vincent Ledoux il serait donc temps de légiférer. « Pokémon Go sert de révélateur à un vaste chantier législatif qui, de l’ubérisation de l’économie aux techno-sciences, va fournir un travail titanesque mais enthousiasmant au législateur » concluait le député.

Source : lefigaro.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform