Clicky



Bons Plans

Décès du sixième homme à avoir marché sur la Lune

Publié le
Edgar Mitchell Edgar Mitchell

L'ex-astronaute Edgar Mitchell, le sixième homme à avoir marché sur la Lune, est décédé jeudi dernier dans un hôpital en Floride. Il avait 83 ans.

La NASA a annoncé le décès d’Edgar Mitchell, un des rares astronautes à avoir marché sur la Lune. Le sixième homme à avoir marché sur la Lune avait décollé de Floride à bord d’Apollo 14 le 31 janvier 1971. Durant cette mission l’astronaute devait prendre des photos de l’environnement et faire des tests de communication.

Edgar Mitchell, le sixième homme à avoir marché sur la Lune est décédé

Edgar Mitchell était le sixième astronaute américain à avoir posé le pied sur la Lune lors d’une mission Apollo en 1971. Il est décédé à l’âge de 85 ans en Floride au terme d’une courte maladie selon le rapport de la NASA. Il s’était envolé depuis le Kennedy Space Center à Cap Canaveral en Floride le 31 janvier 1971 exactement, avec 2 autres astronautes américains, Alan Shepard et Stuart Roosa.

M. Mitchell avait occupé le poste de pilote du module lunaire Antares, qui s’était posé le 5 février 1971 sur le cratère Fra Mauro. La mission Apollo 14 avait battu plusieurs records rappelait à l’occasion la NASA : « la plus longue distance traversée sur la surface lunaire, la plus grosse charge ramenée et la plus longue durée passée sur la Lune, 33 heures« , précisait l’agence spatiale américaine.

Edgar Mitchell était le dernier survivant d’Apollo 14

Les compagnons de mission d’Edgar Mitchell étaient tous deux décédés, en 1998 pour Alan Shepard et en 1994 pour Stuart Rosa. Dans un entretien accordé au sein de la NASA en 1997, l’astronaute avait déclaré que son unique vol dans l’espace « a marqué la culmination de mon être, et que puis-je en apprendre? Qu’apprend-on? C’est important car je crois que ce que nous tentons de faire c’est de nous découvrir nous-mêmes ainsi que notre place dans le cosmos, or nous ne savons rien. Nous cherchons encore« .

Il avait quitté l’agence spatiale en 1972 et avait fondé l' »Institute of Noetic Sciences » en 1973 afin d’étudier les « pouvoirs de la conscience, les phénomènes qui n’entrent pas forcément dans les modèles scientifiques conventionnels tout en conservant la rigueur scientifique« .

Source : leparisien.fr
Crédits Photos : Wikimedia
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform