Clicky



Bons Plans

Death Note : l’adaptation de Netflix misera sur la nudité et la violence

Publié le

Le réalisateur Adam Wingard, à l'origine du récent remake de Blair Witch, a récemment donné quelques détails sur le ton que va prendre l'adaptation en film de l'anime Death Note issu du manga éponyme de Takeshi Obata et Tsugumi Ohba.

Alors que le remake de Blair Witch va sortir d’ici demain dans les salles obscures, Adam Wingard a déjà la tête à son nouveau projet qui n’est autre que l’adaptation en live action de l’anime Death Note pour Netflix. Si les adaptations cinématographiques américaines de mangas sont toujours très mauvaises, on se rappellera du honteux Dragon Ball Evolution, le réalisateur américain a tenté de rassurer les fans dans une récente interview en indiquant qu’il souhaitait vraiment garder le ton d’origine de Death Note.

Il indique d’ailleurs à Collider que Netflix lui a donné toute la liberté dont il a besoin pour cette adaptation : “On peut faire ce que l’on veut. C’est ce qui est cool avec Death Note, car c’est un anime. Techniquement, c’est à un dessin animé que nous allons donner vie. Pour moi, ce qu’il faut retenir des animes c’est qu’ils sont destinés aux adultes. Je me souviens être allé au Suncoast, en pleine émergence, et voir Akira avec un petit sticker ‘Pas pour les enfants’ dessus. Ça m’a vraiment marqué.

Death Note : une adaptation en live action mature

Le réalisateur Adam Wingard explique également dans son interview que le ton sera donc plutôt sombre et qu’il n’hésitera pas à faire de cette adaptation de Death Note un film très mature. Le problème, c’est que ce dernier veut respecter l’oeuvre de Takeshi Obata et Tsugumi Ohba, mais va tout de même faire quelques excès au point d’aller plus loin que le manga : “La chose à respecter pour ma première adaptation live de série animée, c’est qu’il était important de retrouver ces thématiques adultes. Alors, il y aura de la nudité, des insultes, une tonalité violente.

Pour savoir si ce film Death Note ne sera pas une horreur, rendez-vous l’année prochaine.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform