Clicky



Bons Plans

Cyanogen récolte 80 millions de dollars pour financer son ascension

Publié le | Modifié le

Cyanogen lève 80 millions de dollars pour continuer son développement afin de devenir le troisième OS mobile au monde.

Bientôt un système d’exploitation mobile alternatif au troisième rang derrière Android et iOS ? La start-up américaine Cyanogen se donne les moyens de son ambition en récoltant 80 millions de dollars auprès d’investisseurs prestigieux.

Cyanogen lève 80 millions de dollars pour développer CyanogenMod

CyanogenMod est un système d’exploitation mobile ouvert très populaire : à l’origine un projet communautaire basé sur le noyau d’Android, il permet d’optimiser les performances du terminal, de mieux le personnaliser et de s’affranchir de certaines limitations imposées par l’OS de Google. Il permet par exemple de se passer de certaines applications et surcouches logicielles imposées sur les mobiles et tablettes Android par les constructeurs et opérateurs, afin d’améliorer les performances. Cyanogen possède une base d’utilisateurs solide : CyanogenMod est déjà utilisé par 50 millions d’utilisateurs à travers le monde.

C’est donc aux Etats-Unis que la start-up Cyanogen vient de récolter 80 millions de dollars pour son développement. Les investisseurs sont nombreux et quelque peu prestigieux : Qualcomm, avec qui la start-up a récemment annoncé un partenariat, mais aussi Twitter Ventures, Telefónica Ventures, Premji Invest, Smartfren Telecom, Index Ventures et Access Industries.

Les géants du web ne cachent pas non plus leur intérêt pour la start-up : Google avait tenté de racheter Cyanogen l’année dernière, en vain, la start-up souhaitant grandir et être valorisée à 1 milliars de dollars. Satya Nadella, le PDG de Microsoft lui-même, aurait en outre rencontré l’équipe de développeurs.

L’OS mobile libre Cyanogen veut concurrencer Android et iOS

Kirt McMaster, le PDG de Cyanogen, ne cache pas ses ambitions pour ce qui pourrait devenir une réelle alternative à iOS et Android sur le marché des systèmes d’exploitation mobile : “Les grands équipementiers comme Samsung vont devenir les prochains Nokia au cours des cinq prochaines années. Ils vont se faire massacrer. Nous pensons qu’à long terme, Apple lui-même aura des problèmes parce qu’il n’est tout simplement pas un bon concurrent sur l’entrée de gamme. »

En effet, en début d’année, Cyanogen expliquait s’intéresser de près au programme Android One de Google, qui vise les pays émergeants avec une offre de mobiles d’entée de gamme.

Ces fond vont donc permettre à Cynogen d’agrandir ses équipes et d’accélérer son développement. Nous verrons dans les prochaines années si Cyanogen réussira à s’imposer dans le monde désormais ultra concurrentiel qu’est le marché des OS mobiles, en se frottant à Android et iOS.

Source : Techcrunch
Via : Frenchweb
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform