Clicky



Bons Plans

Curiosity : Le robot est dans un univers similaire à Hawaï

Publié le

Curiosity se promène sur Mars et continue sa mission et il vient de faire une découverte très intéressante. En étudiant les minéraux présents sur le sol de la planète rouge, des similitudes entre la Terre et Mars ont une nouvelle fois été trouvées.

Parfois on peut se demander si Curiosity est vraiment sur Mars. Il y a quelques semaines, le robot mobile trouvait une roche présente sur la Terre, puis un ancien lit d’une rivière présentait également des similitudes avec notre planète. Aujourd’hui, la composition minérale est semblable à celle trouvée sur Hawaï. Depuis son arrivée sur la planète il y a quelques mois, le robot mobile continue de sillonner la planète à la recherche d’indices évoquant une vie antérieure. Curiosity est donc amené à étudier les roches martiennes en effectuant des prélèvements ou en utilisant les rayons X. L’étape de la recherche et de l’analyse est la plus importante pour les auteurs de cette mission. David Blake indique « Nos résultats quantitatifs fournissent des identifications affinées et, dans certains cas, nouvelles des minéraux avec cette première analyse par diffractomètre de rayons X sur Mars ».

Un environnement humide puis sec

Le rover analyse les minéraux et toutes les roches dans le but de reconstruire le puzzle de cette planète Mars. Cette dernière présente des similitudes avec la Terre, les scientifiques espèrent donc trouver un indice réel témoignant d’une vie passée sur Mars. C’est grâce à l’instrument baptisé CheMin et à son rayon X qu’il peut aisément étudier la structure interne des minéraux. Avec ce matériel, les scientifiques ont pu découvrir qu’il y avait de la poussière et du sable plus fin, selon David Bish, l’un des co-investigateur de l’instrument CheMin « La majorité de Mars est recouverte de poussière et nous avions une connaissance incomplète de sa minéralogie. Nous savons maintenant que c’est minéralogiquement similaire à du matériau basaltique, avec des quantités significatives de feldspaths, de pyroxènes et d’olivines, ce qui était inattendu. Environ la moitié du sol est un matériau non cristallin, tel que le verre volcanique ou les produits issus de l’usure du verre ». Les nombreuses découvertes permettent aux scientifiques d’estimer que les résultats correspondent à leurs idées.

L’humidité aurait été présente sur la planète, « Les anciennes roches, telles que les conglomérats, suggèrent de l’eau coulante, tandis que les minéraux du sol plus jeune confirment une interaction limitée avec de l’eau ». Les découvertes faites par le robot mobile sont donc très intéressantes. En découvrant des similitudes avec le sable volcanique d’Hawaï, nous pouvons donc nous demander si la planète Mars a d’autres similitudes avec notre planète. Serait-il possible que Mars et la Terre aient davantage de choses en commun ? Curiosity apportera peut-être la réponse.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform