Clicky



Bons Plans

Cuisinez vos idées pour devenir entrepreneur !

Publié le | Modifié le

Article rédigé par Benjamin Suchar, CEO de CheckMy!Metro, application téléchargeable ici.

Etre entrepreneur, c’est regarder autour de soi et se demander comment on peut changer les choses. Ces milliers de petites remarques que vous vous faites tous les jours, « et si… », « ça serait bien que… »… et bien arrêtez-vous sur l’une d’entre elles et commencez à creuser, vous serez surpris du potentiel que cela peut représenter !

Finalement, c’est un peu comme une recette de cuisine, ce n’est pas tant les ingrédients d’origine qui importent que la manière dont le cuisinier les réinventera pour fabriquer sa recette unique.

Le projet d’origine : 1 dose de bon sens, quelques cuillérées d’insolence et un zeste d’originalité !

Prenez l’exemple de CheckMy!Metro … ou plus exactement du projet d’origine CheckMy!ControlR. Je raconte souvent l’histoire de l’origine du projet : rentrant de mes études en Allemagne, je me suis installé à Saint-Cloud, et à Saint-Cloud, il y a le Tramway, le T2 plus exactement.

Il m’arrivait, en chemin vers le tramway, de devoir courir pour l’attraper, et dans ces moments, je n’avais pas le temps d’acheter un ticket de métro à la borne. Je stressais en me demandant si le fait d’avoir voulu gagner du temps ne me coûterait pas une amende très chère ! Et là, j’ai pensé à mon iPhone que j’avais dans ma poche: pourquoi ne pas créer un service, un peu comme les avertisseurs de radars pour les automobilistes, qui indiquerait la présence de contrôleurs ! Idée subversive certes, mais en en faisant un jeu et non une incitation à la fraude, on avait la base d’une idée.

L’étape cruciale : le shaker !

Alors voilà, vous possédez une idée, un début de réflexion, vous avez choisi vos ingrédients de base. C’est le moment de mélanger tout ça et de le partager avec un maximum de personnes pour prendre en compte le potentiel plus global de votre idée. Pour CheckMy!Metro, ce « fouet » mélangeur, ça a été le start-up week-end ; 50 heures pour exposer votre idée et la faire évoluer avec les coachs, votre équipe ou les autres participants présents (si pour vous, start-up week end ne vous dit encore rien, allez faire un tour ici) Repensons notre matière première, ici le métro, quelles sont ses propriétés ? A part les contrôleurs, quels sont les réels problèmes auxquels on est confronté ? On en a dégagé 4 caractéristiques : le temps de trajet : plus d’1h30 par jour et par personne ; le nombre : à Paris, plus de 7,4 millions de personnes prennent le métro chaque jour, le manque de réactivité de l’information (horaires, incidents) et surtout le peu de divertissement offerts pendant votre trajet.

Ainsi, après avoir passé CheckMy!ControlR au shaker, on en a ressorti CheckMy!Metro : les voyageurs du métro deviendraient enfin connectés au sein d’une communauté. Ils partageraient sur leur environnement en « checkant » non seulement les contrôleurs mais également les musiciens, graffitis, publicités, coups de cœur, coups de gueule ou toute autre action fun dans le métro. Plus ils checkeraient, plus ils gagneraient des points et des tickets virtuels, etc… Notre service était née !

Sans sous-chefs et autres cuisinier talentueux, c’est peine perdue.

Vous êtes peut-être un restaurateur avec un sens du contact hors pair, très important pour attirer la clientèle dans votre restaurant, sans cuisiniers de grand talent c’est peine perdue.

C’est peut-être l’étape la plus cruciale mais également la plus difficile : constituer votre équipe. Le Start-Up Week-End est en cela à double tranchant ; vous rencontrez des personnes extraordinaires, d’horizon très différent du votre. Mais à la fin, même si vous avez une équipe de 10 personnes ultra motivée, vous ne pouvez pas avoir à mon sens plus de 3 fondateurs. Sinon, ce sont des difficultés qui s’accumulent. En tant que fondateurs, il ne peut y avoir que des personnes qui s’investissent à 100% de leur temps et apportent une valeur ajoutée au projet, en plus d’un simple travail qui doit lui être rémunéré.

A vous donc de trouver les talents qui vous manquent pour constituer une équipe hors pair. Sachez toujours qui est le chef, gardez les parts pour un petit nombre de personnes et motivez toute votre équipe pour qu’ils donnent le meilleur d’eux même.

Chaud devant !

Combien de personnes ne reviennent plus dans un restaurant à cause de la lenteur du service ?! La réactivité est cruciale dans une Start-up, il faut toujours avoir une longueur d’avance, prendre en compte les remarques de vos utilisateurs et évoluer sans cesse : les gens se lassent de manger toujours la même chose. Rajoutez quelques épices, revoyez votre recette pour l’améliorer sans cesse.

Et encore …

J’aurai pu continuer longtemps : vous dire les difficultés rencontrées à lever des fonds pour investir dans votre table d’hôte et en faire un restaurant 3 étoiles, vous dire qu’un restaurant n’est jamais gratuit et qu’il faut donc trouver un business model viable, partager avec vous les meilleures méthodes pour qu’on parle de vous et accroitre votre clientèle … mais ça sera peut-être dans un autre billet !

Il vous reste à présent à arrêter vos petits plats microondes pour commencer à cuisiner comme un chef !

Enfin, je ne pourrai pas terminer cette métaphore culinaire, sans vous recommander d’aller faire un tour sur super-marmitte.com, start-up également née du Start-Up Week-Ends !

A bientôt, Checkez bien d’ici là !

Check My Metro Music (Shake Your Booty Edit) by Bensuch

A propos de CheckMy!Metro>

Il s’agit de la première application qui fait du métro un véritable terrain de jeu et d’échange. Grâce à CheckMy!Metro, les voyageurs deviennent enfin connectés au sein d’une communauté. Ils partagent, commentent et communiquent sur leur environnement en temps réel  en « checkant » musiciens, graffitis, publicités, coups de cœur, ou toute autre action dans le métro. L’application est disponible ici.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform