Clicky



Bons Plans

Crise du rouble : après Apple, Valve prend des mesures autour de la Russie

Publié le

Valve a décidé de brider le système de don de jeu de Steam en interdisant l'échange entre certains pays, dont la Russie.

Avec la crise diplomatique et monétaire que traverse actuellement la Russie et qui se fait concrètement ressentir sur le cours du rouble, plusieurs sociétés ont été obligées de prendre des mesures. Hier, c’est Apple qui fermait tout simplement son Store en ligne dans le pays. « En raison des fluctuations extrêmes de la valeur du rouble, notre magasin en ligne en Russie est actuellement inaccessible, pendant que nous réexaminons nos prix » annonçait la firme.

Éviter les abus

Aujourd’hui, c’est au tour de Valve de prendre des mesures. L’annonce n’est cette fois pas aussi officielle, mais plusieurs sites ont relevé que la firme a zoné son système d’échange/don de jeux sur Steam. Ainsi, il n’est plus possible d’acheter un jeu et de l’offrir à n’importe qui sur la plateforme.

Désormais, un jeu acheté depuis la version russe du service ne peut plus être offert qu’à des utilisateurs situés dans les pays suivant : Russie évidemment, mais aussi Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Kirghizistan, Kazakhstan, Moldavie, Tadjikistan, Turkménistan, Ukraine et Ouzbékistan. Le but est évident : éviter que des joueurs dans le reste du monde profitent de jeux  à très bas prix.

En Russie, mais pas que

D’autres régions et pays sont concernés par cette mesure relève Kotaku. Outre la Turquie, limitée à son seul territoire, les joueurs au Brésil et au Mexique ne peuvent offrir un jeu qu’à des utilisateurs situés dans des pays en Amérique du Sud, tandis que sont aussi limités à leur zone plusieurs pays asiatiques (Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Philippine…etc.). Reste désormais à espérer que cette crise sera rapidement terminée pour un retour à la normale.

Source : Engadget
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform