Clicky



Bons Plans

Concevoir l’Apple Watch aurait été plus complexe que l’iPhone

Publié le | Modifié le

Selon Jonathan Ive, développer une montre connectée a été un défi plus complexe que de concevoir l'iPhone

Jonathan Ive est le vice-président en charge du design chez Apple, et il a une importance décisive dans le processus de création des produits pommés, que ça soit au niveau du design ou de l’ergonomie des produits, Mac, iPhone et iPad inclus. Le succès de ces produits est en partie dû à ses choix au niveau de leur look, au niveau du feeling et du ressenti qu’ont les utilisateurs vis à vis de ces objets. C’est donc tout naturellement qu’il a mené la conception de l’Apple Watch, qui devrait arriver pour le printemps 2015. Ive était hier soir au musée des arts modernes de San Francisco et y a reçu un Award. À cette occasion le Wall Street Journal a pu s’entretenir avec lui et nous rapporte quelques uns de ses propos.

La création d’un objet que l’on peut porter implique des attentes différentes de la part des consommateurs

Pour Ive, designer l’Apple Watch était un challenge plus important que pour l’iPhone car il y a des attentes culturelles différentes autour d’une montre. Aussi, le poignet est un endroit idéal pour des interactions légères, la montre est faite pour être consultée fréquemment, mais n’est pas destinée à de la lecture pure et dure.

Même si l’Apple Watch peut faire beaucoup de choses, il y a d’importantes implications culturelles et historiques. C’est ce qui a rendu ce projet très humble et difficile

Le designer en chef explique aussi qu’un objet d’informatique à porter suscite de très fortes attentes de la part des utilisateurs. C’est pourquoi il y a trois modèles d’Apple Watch ainsi que six bracelets offerts en plusieurs coloris : chacun doit pouvoir personnaliser le produit, et se l’approprier, comme pour une montre “classique” qui a un côté unique et personnel. “Dès que quelque chose peut être porté, on veut et on s’attend à avoir le choix” . Pour lui, Apple est vraiment en train de créer une nouvelle catégorie d’appareil informatique avec l’Apple Watch.

“La concurrence n’a pas rompu avec le courant dominant”

Enfin, toujours selon Ive, les tentatives de créer une montre connectée par d’autres fabricants n’ont pas vraiment réussi, car ils n’ont pas rompu avec le courant dominant : leurs montres offrent un ensemble limité de fonctionnalités, qu’on trouve déjà sur le smartphone avec lequel elles sont appareillées, sans apporter de réelle valeur ajoutée.

Nous verrons en temps et en heures si l’Apple Watch, qui fonctionne elle aussi en duo avec un smartphone (uniquement l’iPhone), se distingue de cette description.

 

Apple Watch

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform