Clicky



Bons Plans

Voici la plante carnivore qui élimine les frelons asiatiques

Publié le | Modifié le

A Nantes, un botaniste a déniché une plante carnivore mortelle pour les frelons asiatiques. Cette plante appelée sarracénie est originaire d'Amérique du nord. Elle devrait aider les scientifiques à élaborer une stratégie radicale contre ces insectes.

Nous devons protéger nos abeilles, elles qui sont si rarement agressives envers nous (il faut vraiment les chercher) et qui, entre autres bienfaits, aident à polliniser la flore et nous offrent leur miel. Nos pesticides les tuent en masse et certaines espèces d’insectes viennent finir le travail en les assassinant sans vergogne. Parmi ces fossoyeurs opportunistes, on compte les frelons asiatiques, espèce agressive qui a envahi nos régions en une dizaine d’années et qui est devenue l’ennemi #1 des apiculteurs. Eh bien, un botaniste nantais a découvert qu’une plante originaire d’Amérique du nord est un excellent moyen naturel de piéger les frelons asiatiques.

La sarracénie attire, piège et digère les frelons asiatiques

Les sarracénies ne sont pas très communes dans nos contrées. On les trouve dans les arboretums et autres lieux dédiés à la botanique. C’est une espèce de plantes carnivores assez agréables à l’œil, avec leur long cou et leur forme en urne oblongue. Or Christian Besson, jardinier botaniste au Jardin des Plantes de Nantes, s’est rendu compte il a quelques mois de cela que ces plantes se révèlent être d’excellents pièges à frelons asiatiques.

Christian Besson constate que ces sarracénies attirent, piègent et digèrent ces frelons et les mouches, mais pas les autres espèces de frelons, ni les abeilles, ni les guêpes. Parfait ! Il décide alors de pousser plus en avant ses recherches et découvre en effet que le nectar et les phéromones sécrétés par ces plantes carnivores et exposés aux insectes au niveau de leur urne béante attirent irrésistiblement les frelons asiatiques, laissant indifférents les insectes locaux. L’insecte ainsi attiré va se diriger plus vers le fond de la plante, tomber dans l’urne et y rester piégé jusqu’à y être digéré.

Une sarracénie peut supprimer jusqu’à 50 frelons asiatiques

Il a été calculé qu’une seule sarracénie pouvait, à son rythme, supprimer jusqu’à 50 frelons nuisibles, ce qui représente une menace bien infime pour cette espèce ayant envahi près de 70% de notre territoire avec des centaines de millions d’individus. Aussi faut-il sans doute tenter de trouver une solution différente mais directement inspirée par ces plantes carnivores. Pourquoi ne pas tenter, par génie botanique et chimique, de déterminer la composition spécifique de ce nectar et de ces phéromones pour les synthétiser et créer à grande échelle des pièges chimiques sélectifs pour les frelons nuisibles ? Les scientifiques y travaillent en tout cas. Comme quoi, la solution se trouvait peut-être encore une fois dans la nature même.

Source : France Soir
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform