Clicky



Bons Plans

Le catalogue de jeux sur Steam OS, suffisant pour porter Steam Box ?

Publié le | Modifié le

La question du jour exprime une inquiétude sur la capacité de Steam OS et Steam Box à attirer les développeurs et donc les jeux !

“Bonjour ! La Steam Box tournera sur Steam OS qui est un dérivé de Linux et vu que sur le Steam de Linux y’a pour l’instant pas beaucoup de jeux… Comment vont t’il faire pour espérer vendre leurs Steam Box ?” : voici la question que se pose Sébastien G.

Et la question du jour colle parfaitement à l’actualité. Sébastien se demande comment Valve espère vendre ses Steam Box alors que Steam Linux dépasse à peine les 300 jeux ?

Nous ne faisons pas encore parti du conseil d’administration de Valve mais selon notre humble avis, les Steam Box sont un pari sur l’avenir. Les développeurs ne sont pas indifférents au mouvement open source. Puis Valve a montré de quoi ils étaient capable en gagnant le monopole sur PC. Reste à savoir si les joueurs seront prêts à bousculer leurs habitudes. On peut même imaginer que Valve séduise certains studios à développer en exclusivité sur Linux.

Qu’est-ce que la Steam Box ?

Pour ceux qui n’ont pas suivi, une Steam Box est une machine à mi chemin entre un PC et une console, qui a pour objectif de trouver une place dans nos salons. L’idée est de regrouper les points positifs de PC et de consoles pour séduire les gamers exigents : la facilité de la console, un prix abordable, la puissance d’un bon PC, etc.

Le choix de Linux comme base de son OS est évidemment destiné à ne dépendre de personne et offrir aux utilisateurs la possibilité de téléchargements gratuits et légaux. SteamOS a pour fonction principale celle de streamer les jeux, c’est à dire, qu’on les fait tourner sur la Steam Box, et on y joue sur la TV dans le salon. Évidemment, on n’est pas limités aux jeux, puisque Valve propose une multitude de fonctionnalités (écouter de la musique, gérer son cloud, regarder un film, etc.),

Enfin, une caractéristique qui différencie une Steam Box de toute console traditionnelle est qu’elle n’est pas « figée », c’est à dire qu’au moment de la commande, on choisit ses composants en fonction des jeux que l’on veut faire tourner, et de son budget, quitte à la faire évoluer par la suite.

Il ne reste plus qu’à voir comment évolue le catalogue de jeux sur ce système, mais ici, nous sommes plutôt optimistes.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform