Clicky



Bons Plans

Cancer : Un robot procède pour la première fois à l’ablation d’un sein

Publié le
Chirurgie

Pour la première fois dans le monde, un robot a effectué une ablation et une reconstruction mammaire sur des patientes atteintes d'un cancer du sein. Un exploit réalisé en France

Si la technologie accouche parfois de produits à l’utilité plus que discutable, on ne peut que se réjouir des progrès fulgurants réalisés dans le domaine de la médecine. Nous vous évoquions par exemple en décembre dernier l’utilisation de la technologie Française EchoNavigator qui a révolutionné les opérations du cœur.

Une autre première mondiale vient d’être réalisée sur le territoire français avec la première ablation totale d’un sein sur une patiente atteinte d’un cancer.

Une première mondiale dans le domaine

C’est à l’hôpital Gustave-Roussy de Villejuif dans le Val-de-Marne que l’opération s’est déroulée. L’établissement a été le premier au monde à avoir reçu l’autorisation officielle d’utiliser le robot Da Vinci Xi pour l’ablation et la reconstruction mammaire.

La machine, créée par la société américaine Intuitive Surgical, est équipée de 4 bras (un pour une caméra et les 3 autres pour les instruments de chirurgie) et a été achetée 2,785 millions d’euros par l’hôpital Gustave-Roussy. La machine est manipulée par le chirurgien via un écran et un panneau de contrôle déporté de la table d’opération. Cette dernière a été à l’origine développée par la Nasa  afin de  pouvoir opérer des soldats blessés à distance. La licence a ensuite été rachetée par Intuitive Surgical.

Une machine beaucoup plus précise

Si le robot Da Vinci Xi est révolutionnaire, c’est parce qu’il permet d’opérer en réduisant considérablement les cicatrices, principales séquelles esthétiques de l’ablation mammaire. Le robot permet en effet de retirer la glande mammaire malade et de placer la prothèse en n’effectuant que trois petites incisions sous l’aisselle. Jusqu’à maintenant, les chirurgiens ne pouvaient pas faire autrement que de faire une très grosse incision sur le milieu ou sous le sein en question.

Les deux premières opérations effectuées en décembre ne sont que les premières d’une longue série de tests. L’Agence du médicament a délivré une autorisation d’opérer 35 patientes dans le cadre d’une étude clinique.

Via : 24matins.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform