Clicky



Bons Plans

The Elder Scrolls Online : progression des personnages

Publié le

Le MMORPG de Zenimax Online et Bethesda explique son système d'expérience

Bonjour et bienvenue dans Gamerxpress ! Dans un MMORPG, le système de progression des personnages est véritablement au cœur du plaisir de jeu. C’est pourquoi nous avons décortiqué avec grande attention la nouvelle vidéo consacrée à The Elder Scrolls Online ou TESO pour les intimes. C’est Nick Konkle, Responsable du design du gameplay du jeu de Zenimax Online qui vous explique comment devenir le héros de vos rêves.

Les habitués de Skyrim ne seront pas dépaysés par un système très ouvert. Pas de révolution donc, exactement comme dans Skyrim, on accumule des points d’expérience et on gagne des niveaux, en améliorant au passage les attributs tout en gagnant des points de compétence.  Ces compétences peuvent justement être actives ou passives et sont regroupées par ligne thématique, par exemple la magie du feu, le découpage du gigot d’agneau ou encore le tir à l’arc, quoique, pour le tir à l’arc je suis pas sûr. On reste encore dans du classique avec le système de capacité ultime que l’on peut débloquer après avoir dépensé suffisamment de temps et de points dans une ligne de compétences en particulier. Bien entendu, le choix de votre race et celui de votre classe joueront sur votre progression, mais en vous enfermant beaucoup moins dans un rôle que ne le font la plupart des autres MMORPG. Enfin, une des originalités de TESO repose sur la possibilité de débloquer des lignes de compétences originales et puissantes en découvrant certaines opportunités de par le monde. Par exemple, devenir un vampire vous donnera accès à tout un tas de pouvoirs spécifiques, tout comme le fait de devenir pyromane-transformiste ou collectionneur d’escargots, enfin peut-être.

En résumé, c’est la liberté de choix du joueur qui domine le système. C’est ce qui fait sa force et sa richesse, mais aussi sa faiblesse pour ceux qui seront perdus face à tant de possibilités, ceux qui n’auront pas le temps de monter toutes les compétences ou encore à l’opposé, dans le cas de ceux qui trouveront des combinaisons de pouvoir trop puissantes et donc déséquilibrées.  On vous rappelle que The Elder Scrolls Online est un jeu à abonnement qui est attendu de pied ferme pour le deuxième trimestre 2014.

 

 

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform