Clicky



Bons Plans

Bash : un outil Linux adopté par Windows 10

Publié le | Modifié le

Bash, l'interpréteur en ligne de commande des systèmes GNU, fait son apparition dans la mise à jour de Windows 10.

La nouvelle build de Windows 10 estampillée 14316, qui sortira cet été, introduira Bash dans le système d’exploitation de Microsoft. Alors que les systèmes d’exploitations majeurs, OSX, Windows et GNU, ont tendance à s’ignorer hermétiquement et à se différencier les uns des autres, Microsoft semble faire un pas vers le monde libre en intégrant Bash dans sa mise à jour majeure distribuée cet été. Cette intégration est due à un partenariat avec Canonical, société dont l’objet est la promotion de projets open source, qui développe notamment la distribution Ubuntu.

Accessible uniquement en ligne de commandes, l’interpréteur de GNU est un outil puissant qui pourrait bien remplacé PowerShell, qui fait le même travail au sein de Windows, sans la lourdeur d’un système fenêtré. Accessible dès aujourd’hui aux développeurs, la build 14316 apportera aussi des nouveautés sur les fonctionnalités de Cortana, l’assistant personnel de Microsoft.

Logiciel libre et logiciel propriétaire

De Windows 95 à Windows 10, Microsoft n’a publié que des logiciels propriétaires — ce qui fait sens, étant donné que le but premier d’une société est de faire rentrer de l’argent. Ce concept, cependant, s’oppose fortement avec les idées des logiciels libres et open source, que représente GNU/Linux. Si Steve Ballmer déclarait en 2001 que « Linux est un cancer », cette époque semble bien révolue.

Plutôt que de s’en faire un ennemi, Microsoft a décidé de tendre la main à GNU — qui de son côté tend la main à tous les systèmes d’exploitations propriétaires depuis sa création, du mieux qu’il peut. Dès 2014, Microsoft communiquait dans ce sens, en faisant apparaître dans une série de slides PowerPoint une image-slogan dédié à Linux. Apple, de son côté, a déjà fait un pas en avant vers le monde du logiciel libre en proposant Swift, son langage de code, en open-source depuis octobre 2015.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform