Clicky



Bons Plans

Assassin’s Creed Origins : un leak généreux annonce un beau renouveau pour la licence

Publié le
Assassin's Creed Origins se dévoile avant l'heure avec de nombreuses informations.

Si la révélation officielle du très attendu Assassin's Creed Origins est prévue pour la conférence Ubisoft dans le cadre de l'E3 2017, des informations inédites concernant ce nouvel opus ont récemment fuité, laissant ainsi penser que l'éditeur français veut se racheter.

L’approche de l’E3 est très souvent une hantise pour les éditeurs car ces derniers ne sont jamais à l’abri d’une fuite (ex : l’année dernière avec le programme entier de la conférence Microsoft), à part si elle est contrôlée dans le but de faire monter la hype auprès des fans. Ubisoft est un éternel habitué et forcément il ne déroge pas à la règle avec Assassin’s Creed Origins, la poule aux oeufs d’or de l’éditeur qui va bientôt faire son retour après une année d’absence (malgré une compilation remaster sur PS4 et Xbox One ainsi qu’un film).

Ce nouvel opus devrait uniquement sortir sur PS4, Xbox One et plus tard sur PC. Aucune version Nintendo Switch n’est en développement. Le moteur graphique d’Assassin’s Creed Origins est une version totalement modifiée de celui d’Assassin’s Creed Syndicate et devrait rendre le monde spectaculaire avec de nombreux événements indépendants des actions des joueurs. Les développeurs (la team d’Assassin’s Creed Black Flag) se sont concentrés à 100% sur l’histoire et n’ont pas décidé de miser sur le multijoueur malgré la présence de micro-transactions.

Assassin’s Creed Origins : présent et passé avec deux nouveaux personnages

Les séquences se déroulant durant le présent ressembleront à celles d’Assassin’s Creed 3 avec de larges zones ouvertes. Un fragment d’Éden utilisé lors de l’Exode pour traverser la Mer rouge devrait jouer un rôle important dans les missions du présent. Durant le présent, le joueur devrait être dans la peau d’un homme métis qui n’est autre qu’un Assassin expérimenté faisant partie d’une nouvelle équipe avec Shaun et Rebecca. Ils doivent réaliser une tâche importante pour William Miles, le père de Desmond.

L’intrigue du passé tournera principalement autour de la libération du peuple Hébreu d’Égypte (entre 1 400 et 1 200 avant Jésus-Christ). Le héros est un esclave hébreu qui n’aurait pas vraiment de nom, mais certaines personnes finiraient par l’appeler Shed en référence à la divinité du salut. Il serait une sorte d’Altaïr (premier héros de la licence), mais en plus calme et sombre avec une peau plus foncée. Une trilogie autour de lui est prévue, le premier opus se passant en Égypte, le second en Grèce, mais rien pour le troisième pour le moment. Tous les personnages parleront anglais grâce à l’Animus 5.0

Du nouveau pour le gameplay d’Assassin’s Creed Origins

Dans cet opus, il n’est plus question de grimper à des tours pour activer des points d’observation afin de découvrir les nombreux recoins de la carte. En effet, il faudra désormais utiliser l’aigle Akhom pour repérer les activités annexes et les points d’intérêt. Ce dernier sera limité en distance par rapport à la position du joueur. Les compétences seront de retour et organisées dans un arbre dédié. Il y a trois branches en tout : Combat, Mouvement et Discrétion. Les différences entre les arbres de compétences seraient radicales et le joueur ne pourrait obtenir qu’un certain nombre de skills actifs en même temps.

Le système de combat s’inspirera de The Witcher 3 (vous pourrez combattre à la lance, à l’épée, à l’arc et vous défendre au bouclier). L’infiltration sera bien plus poussée, notamment la dissimulation dans la foule. Le parkour ressemblerait à celui de Syndicate et Unity ainsi que Watch Dogs 2. Pas de combat naval au programme, mais des déplacements en bateau. La possibilité de mettre et retirer la capuche de notre personnage à la volée serait implémentée. La lame d’Assassin est une version primaire et vous demandera de vous couper un doigt.

Avec Assassin’s Creed Origins, les développeurs veulent se faire pardonner

Les développeurs d’Ubisoft Montréal auraient vraiment mal pris les réactions des joueurs concernant Assassin’s Creed Unity et travailleraient sur Assassin’s Creed Origins de façon à ce que cette situation ne se reproduise pas pour se faire pardonner. De plus, Assassin’s Creed Syndicate en était à 60 % de son développement lorsque les mauvais retours sont apparus, mais Ubisoft a tenu à le sortir avant de faire une pause…

Crédits Photos : Assassin's Creed Origins Skyrim mods
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform