Clicky



Bons Plans

Après SFR, Numericable pourrait maintenant racheter Bouygues Télécom

Publié le

Le Directeur général d’Altide, la maison mère de Numericable, a annoncé qu’il était prêt à discuter pour un rachat de Bouygues Telecom.

Numericable a de l’appétit ! Après avoir racheté il y a peu l’opérateur de téléphonie SFR et juste après lui Virgin Mobile, le groupe Altide, maison-mère de la firme Numericable, s’intéresse maintenant de très près à Bouygues Telecom. Une manière pour le câblo-opérateur d’affirmer sa position sur un marché de plus en plus concurrentiel.

Le directeur général d’Altice confirme son intérêt pour Bouygues Telecom

Les experts financiers s’accordent tous à dire que sur ce marché de plus en plus tendu, il est inévitable que le nombre d’acteurs doive se réduire dans les années à venir. Un marché qui a radicalement changé de visage avec l’arrivée de l’offre Low-Cost de Free en 2012, Xavier Niel voulait mettre un gros coup de pied dans la fourmilière pour libérer les « pigeons » que nous étions, force est de constaté qu’il a bien réussi son coup !

Un bouleversement qu’a eu beaucoup de mal à encaisser Bouygues Telecom pourtant numéro trois du marché. Malgré la puissance du groupe de BTP qui est derrière la marque, l’opérateur reste un petit acteur sur le marché de la téléphonie mobile par rapport à la concurrence.

Le nouveau pari de Numericable

« Nous nous considérons comme les acheteurs naturels (de Bouygues Telecom). Nous avons une importante base de revenus donc il y aurait un important potentiel de synergies » voila ce qu’a annoncé Dexter Goei, le Directeur général d’Altice, pour confirmer les vues de son groupe sur Bouygues Telecom lors de la conférence Morgan Stanley sur les télécoms. Ce dernier a fait un petit appel du pied à Martin Bouygues en déclarant « Si vendredi, nous recevons un coup de téléphone de Bouygues, alors pourquoi pas ? Nous aurons cette discussion. Je serais surpris s’il n’y avait pas d’effort en 2015 pour que la consolidation en France se fasse ».

L’appétit du groupe Altice semble donc sans limites et le rachat de Bouygues Telecom semble être un pari plutôt risqué, d’autant que le groupe s’est déjà beaucoup endetté lors d’opérations précédentes. Altice doit également penser à finaliser l’intégration de SFR à sa société, un rachat qui devrait être définitif jeudi prochain et qui fera du duo SFR/Numericable le deuxième acteur de la téléphonie mobile en France derrière Orange.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform