Clicky



Bons Plans

Après Safari, Google accusé d’espionner les utilisateurs d’Internet Explorer

Publié le | Modifié le

Après avoir été accusé d’espionner les utilisateurs de Safari, Google est aujourd’hui accusé d’espionnage envers les utilisateurs d’Internet Explorer.

Pour rappel Google est accusé de modifier ses publicités afin de pouvoir placer des cookies en contournant les restrictions des navigateurs dans le but de proposer des publicités mieux ciblées. Safari n’aura pas été le seul navigateur dont les dispositifs auront été contournés, Internet Explorer aura lui aussi eu le droit à ses manipulations frauduleuses.

Microsoft affirme que le navigateur, rejette par défaut les cookies n’ayant pas de licence P3P (Platform for Privacy Preferences). Ce dispositif permet aux logiciels compatibles de gérer les règles de confidentialités et d’accepter ou non les cookies en provenance de sites tiers. Google a trouvé le moyen de contourner ces mesures et d’injecter des cookies sur les machines des internautes.

La firme de Moutain View se défend en indiquant qu’Internet Explorer poserait des problèmes. Selon une étude intervenant sur plus de 33 000 sites, un tiers d’entre eux auraient eu des problèmes avec le navigateur de Microsoft. Selon Google Internet Explorer serait basé sur un protocole obsolète datant de 2002. Rachel Whetsone vice-présidente de la communication de Google, déclare à ce sujet que “la politique de Microsoft est largement non-opérationnelle” et serait incompatible avec les fonctionnalités modernes du web.

Parmi les sites posant problèmes on retrouve d’ailleurs des sites de Microsoft, live.com et msn.com mais aussi Facebook qui tiendrait le même type de pratiques mais serait volontairement laissé hors de cause par la firme de Redmond. Amazon, AOL ou encore Hulu seraient eux aussi dans le même cas de figure.

Des pratiques courantes qui seraient avant tout pour Google le fruit d’un protocole obsolète plutôt qu’une affaire d’espionnage.

Via : ZDNet
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform